« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

15/08/2018 - 12:23
Assemblée nationale
Assemblée nationale
Et de 23, pour Cavaye !

19 mars 2014

Le député du Mayo Sava a été réélu pour la 23ème fois consécutive au perchoir de l’Assemblée nationale.

Cavaye Yéguié Djibril, le président sortant de l’Assemblée nationale  a été réélu au perchoir de l’auguste Chambre.  Par 153 voix pour et 26 bulletins nuls sur 179 votants, le député du Mayo Sava a été choisi par ses collègues réunis en séance plénière mardi, 18 mars 2014 au palais de verre de Ngoa Ekelle.

Le premier vice-président de la Chambre, Hilarion Etong a lui aussi été réélu, au terme d’un scrutin lui aussi, sans surprise.Le suspense entretenu depuis  l’ouverture de l’année législative autour de qui pourrait être le nouveau président de l’Assemblée nationale du Cameroun à fait long feu.Cela s’appelle, le choix de la stabilité et de la continuité, parce qu’on ne change pas l’équipe qui gagne.  

Témoins de cette autre page de l’histoire de l’Assemblée nationale du Cameroun qui s’écrivait ainsi sous leurs yeux, le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, à la tête d’une importante délégation de membres du gouvernement, le vice-président du sénat, Simon Achidi Achu et quelques membres de la chambre haute du parlement, preuve du fonctionnement harmonieux  et de la parfaite collaboration entre les institutions de la République.En fait, le suspense sur les noms des candidats du RDPC à l’élection du bureau de l’Assemblée nationale avait été levé au cours de la  réunion du groupe parlementaire du RDPC tenue quelques heures auparavant, le même mardi, au siège du parti. En présence du secrétaire général du comité central, Jean Nkuété, les députés du groupe RDPC à l’Assemblée nationale ont  été informés des différentes investitures.

D’abord au niveau du groupe parlementaire qui continuera d’être présidé par Jean Bernard Ndongo Essomba, secondé par l’honorable Meboka comme vice-présidente et  par l’honorable Vincent de Paul Emah Etoundi, élu secrétaire du groupe. Et, pour ce qui est du bureau de l’Assemblée nationale, les investitures du parti s ont été accordées à Cavaye Yéguié Djibril et à Hilarion Etong pour les poste s de président et de premier vice-président de l’Assemblée nationale, aux honorables Baoro Théophile, Monjowa Lifaka, Théodore Datouo et Kombo Gbéri au poste de vice-présidents, les honorables Kamssouloum Abakabir, Njingum Musa Mbutoh et Pauline Ndoumou à la questure et au secrétariat, les honorables  Isabelle Silikam, Roger Nkodo Dang, Joséphine Fotso, Brigitte Mebande, Pierre Mgbatou, Bernard Forju, Paul Eric Djomgoue, Céline Mendoua, Harouna Nyako et Dooh Collins Albert Kouoh.Au sortir de la rencontre du Palais des congrès, le secrétaire général du Comité central a félicité tous ceux qui ont reçu l’investiture, avant d’inviter les députés du groupe RDPC à l’Assemblée nationale à « se lever comme un seul homme, pour aller voter les candidats du RDPC à l’Assemblée nationale ».En fait, la reconduction de Cavaye Yéguié Djibril était  une évidence, même si, au niveau de la météo politique, plusieurs supputations et autres conjectures exhibaient un changement à la tête de l’Assemblée nationale. Tous les observateurs avertis ont beau relever le dynamisme du parlement camerounais sous la conduite de Cavaye Yéguie Djibril, mais la tradition à l’ouverture de chaque année législative voudrait que le président en poste de l’Assemblée nationale fasse la Une des journaux, curieusement en termes de départ voire, de limogeage. Une  importante activité parlementaire et extraparlementaire  marqué non seulement par la prestation de serment du président Paul Biya, élu au terme du scrutin du 9 octobre 2011, mais aussi par la tenue de trois sessions extraordinaires de l’Assemblée nationale ! Cavaye Yéguie Djibril en est conscient, qui, en dépit de ce qu’il a affirmé lui-même, dans son propos de circonstance, que « l’heure n’est pas à la polémique », a néanmoins tenus à répondre à se détracteurs du haut du perchoir : « Je l’ai dit par le passé et je le redis afin que nul n’en oublie : je n’ai jamais trahi et je ne trahirai point ». 

Le nouveau président de l’Assemblée nationale a vivement remercié le président Paul Biya, président national du RDPC de qui il tient son investiture. « En décidant de mon investiture, a-t-il affirmé, il m’a renouvelé sa haute confiance (…). Je m’efforcerai toujours de ne pas trahir cette confiance ».La reconnaissance du président Cavaye Yéguie Djibril est également allée en direction de ses collègues députés pour leur vote massif, mais, il a averti : « Nous n’avons plus de temps à perdre (…), nous aurons du pain sur la planche ».Enfin, le président réélu de l’Assemblée nationale a témoigné toute sa gratitude au RDPC, son parti, pour lui avoir accordé « la nécessaire investiture » qui lui a permis d’être candidat.En se faisant élire pour la 23ème fois consécutive à la tête de l’Assemblée nationale du Cameroun, le député du Mayo-Sava dans l’Extrême-nord vient de pulvériser tous les records des anales de l’histoire de l’institution parlementaire au Cameroun. Il est en ce moment, sur le plan de l’exercice et de l’expérience parlementaires, le député le plus ancien de l’Assemblée nationale. Il a entamé en novembre 2013, sa cinquième législature consécutive au perchoir de cette institution! Tout simplement inédit au Cameroun.

Simon Meyanga


Articles similaires

26 avril 2018

Les 100 sénateurs qui forment la deuxième législature de cette Chambre sont officiellement entrés en fonction hier, 24 avril 2018, au cours de la session ordinaire de plein droit. Cérémonie présidée par le doyen d’âge, chief  Victor Mukete.

26 avril 2018

Conscient du rôle de parti majoritaire et au pouvoir, le Secrétaire général du Comité central, Jean Nkuété a porté l’onction du Rdpc à la nouvelle cuvée de sénateurs qui est officiellement entrée en fonction hier 24 avril au palais des Congrès de Yaoundé.

15 novembre 2017

Usually dedicated to adopting the country’s budget, this session opens at a time when extremists are using the persisting crisis in the Anglophone regions to out rightly commit atrocities, a worrying situation which Senators might have to brood over.

01 novembre 2017

Convened by President Idriss Deby Itno of Chad and current Chairman of CEMAC, the N’Djamena summit was the lieu par excellence to renew solidarity in tackling ills plaguing the sub-region and charting a way forward.

02 août 2017

La section Lekié nord II qui a déjà réalisé 53% du taux de ses prévisions, entend mettre à profit les derniers jours de l’opération pour accroître le chiffre et atteindre son objectif.