« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/05/2019 - 10:39
Bureau du Sénat
Bureau du Sénat
Comment le Rdpc a choisi ses candidats

09 mai 2018

Le Parti a renouvelé sa confiance à la majorité des membres du bureau de la première mandature, au terme d’une réunion entre son groupe parlementaire et le Secrétaire général du Comité central, Jean Nkuété.

On cherche, en vain, des signes de sérénité sur le visage de moult sénateurs, membres sortants du bureau de la législature 2013-2018 ce frisquet vendredi, le premier du mois de mai 2018. La salle inaugurale du Palais des congrès, à Yaoundé, a fait le plein de ses représentants de représentants à la chambre haute du Parlement. Le visage de certains sénateurs n’est pas aussi rayonnant qu’il y a deux jours, lorsqu’ils recevaient leurs attributs. On semble y lire des traits d’inquiétude. C’est que le bureau de l’auguste chambre va être élu. Avec tout ce que cela comporte comme incertitudes. Ai-je passé l’étape des investitures ? Le Président Paul Biya m’a-t-il renouvelé sa confiance ou l’a-t-il accordé à un autre ? Ces questions, on ne peut s’en douter, hantent l’esprit de certains d’entre eux. C’est sur ces entrefaites que les services du protocole annoncent l’entrée du doyen d’âge. Les choses sérieuses peuvent commencer.

 

Chief Victor E. Mukete se dit ému de retrouver ses pairs qu’il félicite chaleureusement. C’est en effet la 1ère réunion du groupe parlementaire Rdpc depuis la brillante élection de ses sénateurs, le 25 mars dernier. Le paramount chief de Buea n’oublie pas de remercier celui grâce à qui leur élection a été rendue possible, le Président Paul Biya, qui leur a accordé l’investiture du Rdpc. Le doyen annonce l’ordre du jour. Celui-ci comporte deux points, à savoir : l’élection des membres du bureau du groupe parlementaire Rdpc au Sénat ; et l’investiture des candidats du Parti pour le bureau, ainsi que les commissions de la chambre haute du parlement.

 

10 minutes plus tard, le Secrétaire général du Comité central prend place au « perchoir » et délivre la première partie de sa communication spéciale. Après les civilités d’usage, Jean Nkuété félicite les sénateurs pour leur brillante réélection, avant de passer la parole au Secrétaire à la Formation politique et à la prospective assurant l’intérim de son collègue de la Communication, Jacques Fame Ndongo, empêché. Paul Célestin Ndembiyembe se fait un plaisir de décliner les investitures parlementaires des sénateurs à l’effet d’être candidats au bureau du groupe parlementaire Rdpc au Sénat, en application de l’article 58, alinéa 1 du Règlement intérieur du Parti. L’assistance applaudit chaleureusement et donc entérine l’entrée de Calvin Zang Oyono, Regina Mundi Elizabeth et Alioum Alhadji Hamadou respectivement président, vice-présidente et secrétaire du groupe.

 

Le nouveau bureau est invité à prendre immédiatement ses responsabilités, et s’installe au « perchoir » pour poursuivre les travaux, aux côtés du Secrétaire général. « Nous ne ménagerons aucun effort pour garantir le succès et la bonne marche des affaires du groupe », lance en guise de profession de foi, le nouveau président. Jean Nkuété peut donc dérouler la seconde partie de sa communication spéciale, et les hautes investitures du Président national sont une fois de plus dévoilées par Paul Célestin Ndembiyembe. Le bureau de la chambre est reconduit au grand complet. Niat Ndifendi Marcel reçoit son investiture comme candidat à la présidence du Sénat. Tout comme son 1er vice-président Aboubakary Abdoulaye et les trois vice-présidents Hanlog Généviève épse Tjouès, Chief Tabe Tando Ndieb-Nso et Sylvestre Naah Ondoa. Les questeurs Abdoulaye Wouyak Marava, Otte Andrew Mofa et Bisseck Paulette conservent également leurs postes. Tout comme les deux secrétaires Hayatou Aïcha Pierette et Fon Chafah Isaac, Samuel Obam Assam, Moampéa Mbio née Ngbangako Marie Claire et Hamadou Paul. Seuls changements : 

 

« Allez donner vos voix à vos camarades pour leur élection éclatante », recommande Calvin Zang Oyono, la séance plénière d’élection du bureau avec la chambre entière étant prévue trente minutes plus tard. Et Jean Nkuété de renchérir : « Restez unis autour de nos candidats comme un seul homme ».

Serge Williams Fotso

Articles similaires

13 mars 2019

Ahead of planned CPDM regional seminars, it is difficult not to think of the importance of these trainings meant for militants at a time when their commitment to the party is tested by the current situation.

16 janvier 2019

Amongst the many things the Cameroon People’s Democratic Movement has on its to-do list, is readying the terrain for the legislative and municipal elections slated to hold this year.

As the ruling party, the CPDM shone by its achievements in 2018, the most glaring being the overwhelming victory of its candidate Paul Biya at the presidential elections. It didn’t take a day’s work for such an outcome. In fact, the Party invested adequate time and resources to galvanise its militants towards a favourable ending. In the congratulatory speech read by Jean Nkuété, Secretary General of the Central Committee when the results of the elections were proclaimed by the Constitutional Council, he acknowledged the unalloyed support of the militants, the commitment to see the goals set by the Party attained as reasons for the victory the Party was recording. It was in this light that he beckoned militants to remain loyal and unswerving in lending their support to the Head of State in his quest to consolidate peace and unity and foster the growth of the nation.
It is in the same spirit that the Party’s hierarchy has begun laying ground work for the twin elections expected this year. The maturity of Cameroonians during the October 7 elections as saluted by many observers is telling of the growing interest the population is showing in this regard. This explains why the CPDM is setting out early on the journey, tending an ear to its militants and meting out advice on the animation of the Party in the grassroots. Cognizant of the stakes this year, the Party is ready as always to cede to Elecam’s call to attain 10million registered voters by massively sensitizing its militants on the field. 
Thanks to the various statutory meetings to be held by the sections and subsections as provided for by the Basic Texts of the Party, the hierarchy is intent on making everyone of them count. So far, many sections have been meeting to draw their roadmaps for the year, bearing in mind that the terrain is not as smooth with several political parties seeking places at the National Assembly and in the various councils. According to Jean Nkuété, in renewing their confidence in Paul Biya, Cameroonians are expecting him to manage the affairs of the state in a manner that would favour the common man. This is thus a call for militants to contribute each in their capacities in accomplishing the tasks set to keep the coals of the party alive, for as the SG said, during the National President’s new mandate, the CPDM ought to be better Paul Biya’s most sure rear guard.
16 janvier 2019

C’est par un déploiement sans pareil et une activité permanente sur le terrain que le Parti entend apporter le soutien le plus sûr du Président en 2019.

07 novembre 2018

Le secrétaire général adjoint du Comité central du Rdpc, le Dr Hamadjoda Adjoudji s’est éteint à l’hôpital américain de Neuilly en France, des suites de maladie.

14 août 2018

C’était au cours d’une réunion organisée par le Bureau national de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), le 13 août 2018, au siège du Comité central.