« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

12/10/2017 - 21:31
Cameroun
Cameroun
Debout et uni

04 janvier 2017

Dans son traditionnel discours de fin d’année à la Nation, le chef de l’Etat s’est engagé à maintenir absolument la paix, la prospérité et l’unité du Cameroun.

Un discours de fin d’année du chef de l’Etat aura rarement été attendu comme celui du 31 décembre dernier au Cameroun. Il faut dire que les troubles socio-politiques intervenus quelque temps avant dans les deux régions anglophones du pays, avaient quelque peu remis en cause les fondements même de la Nation camerounaise, qui a toujours fait de sa diversité culturelle et linguistique, une force plutôt qu’une faiblesse. Ce qui a toujours fait du Cameroun, un exemple de solidarité, de cohésion sociale et de vivre-ensemble. 

Comme il fallait s’y attendre, Paul Biya qui a consacré toute sa vie à l’édification d’un Cameroun fort, uni et prospère, a fermement condamné les dérapages qui ont suivi ce qui était encore des revendications corporatistes légitimes au début du mois d’octobre 2016. Pour le chef de l’Etat et pour l’écrasante majorité des Camerounais, rien ne peut en effet justifier la profanation du drapeau du pays, la destruction d’édifices publics, de biens privés et la séquestration d’autres compatriotes. Le Cameroun étant un Etat de droit, les auteurs devront répondre de leurs actes devant la justice.Comme il est malheureusement de tradition au Cameroun, des politiciens en panne d’inspiration et des lobbies tapis dans l’ombre se sont engouffré dans la brèche, dans le but de déstabiliser les institutions de la République par des revendications fallacieuses. « Le Cameroun restera uni et il le demeura », leur a fermement répondu le président de la République. 

Homme de dialogue et de paix, Paul Biya a réitéré le fait qu’il n’est pas interdit au Cameroun de faire grève ni de revendiquer et que seul la voie du dialogue devrait prévaloir en toutes circonstances. Lui qui, dès son accession à la Magistrature suprême le 6 novembre 1982, a déclaré qu’aucun Camerounais ne devrait plus se cacher pour exprimer ses points de vue. Ce vent de liberté qui fit l’effet d’une bombe à l’époque, tranchait nettement avec l’option du précédent régime, et a permis à de nombreux compatriotes de revenir d’exil et de mener librement leurs activités politiques dans leur pays. Le Président n’a pas changé d’un iota depuis : plus de 400 journaux, radios et télévision exercent librement au Cameroun ; les uns les plus virulents que les autres.Pour de nombreux compatriotes, le message du chef de l’Etat est venu réconforter l’écrasante majorité qui veut continuer de vivre en paix. Le peuple sait que Paul Biya a toujours agi afin que chaque Camerounais vive à l’aise partout dans le pays. il n’échappe à personne que le Cameroun s’est bâti au prix de nombreux sacrifices des pionniers. Ces acquis doivent être consolidés plutôt que d’être remis en cause par des extrémistes aveuglés par la haine viscérale qu’ils vouent au Renouveau. Comme le chef de l’Etat l’a rappelé, on peut manifester sans casser, violenter ni profaner les plus forts symboles de la République. Paul Biya s’est engagé à préserver la paix et la cohésion sociale au Cameroun.           

Claude Mpogué


Réactions

04 janvier 2017

In his end-of-year speech last December 31, 2016, the Head of State said government is ready to “go an extra mile” to solve the concerns raised by English-speaking lawyers and teachers.

Articles similaires

09 mars 2017

Elle a pris part aux manifestations marquant la 32ème édition de la journée internationale de la femme, aux côtés des autres femmes venues de divers horizons.

09 mars 2017

Cameroon’s First Lady and Honorary President of the Women’s Wing of the CPDM Chantal Biya, yesterday chaired the lively parade at the May 20th Boulevard, in which women of all walks of life participated.

09 mars 2017

By empowering the woman and making her see beyond just being a mother and a wife, President Paul Biya has built the Cameroonian Woman strong by unearthing the talents that were hitherto hid in her.

04 janvier 2017

In his end-of-year speech last December 31, 2016, the Head of State said government is ready to “go an extra mile” to solve the concerns raised by English-speaking lawyers and teachers.

10 décembre 2014

C’est l’une des principales annonces du conseil ministériel qui s’est tenu mardi 9 Décembre 2014 à Yaoundé, sous la présidence du chef de l’Etat, Paul Biya. Le plan d’urgence devrait coûter 1000 milliards FCFA.

La Campagne Electorale

Spécial 20 Ans de L'Action

Unes du Journal L'Action

L'ACTION 856
L'Action 982
L'Action 987
L'Action 1056
L'Action 1125

Abonnement Journal L'Action

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!