« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

18/09/2018 - 04:47
Elections de 2018
Le Rdpc se déploie

17 janvier 2018

Avec la réouverture des inscriptions sur les listes électorales, les sections multiplient les stratégies pour inscrire le maximum de militants avant la convocation du corps électoral.

Le Cameroun s’apprête à vivre d’importantes échéances électorales cette année 2018. Et au Rdpc, l’on est conscient de ce qu’une élection se gagne avec des électeurs et grâce aux électeurs. 

 

Aussi, même s’il est établi que dans la plupart des sections, les responsables de base se concertent encore suite aux directives de la circulaire du secrétaire général du Comité central, Jean Nkuété, l’on observe tout de même une certaine mobilisation des militants sur le terrain depuis la réouverture du processus de refonte du fichier électoral. Ils pensent à cet effet que cet outil qui apparait come une boussole vient à point nommé pour ne pas qu’ils dorment sur leurs lauriers. Il est donc question de poursuivre la sensibilisation des militants.

 

Ainsi, pendant que d’aucuns réfléchissent sur les nouvelles stratégies qui pourraient permettre d’inscrire davantage d’électeurs pour le compte du parti et pas seulement des militants, d’autres se sont déjà mis au travail. C’est notamment le cas de la section Rdpc Haute Sanaga-ouest qui est déjà à pied d’œuvre. Et de l’avis de son délégué à la formation, Bekone Baboé, « Nous sommes déjà entrés en contact avec les agents d’Elecam. Avec eux, nous allons sillonner les villages pour permettre à tous nos militants de s’inscrire sur les listes électorales. Dans le cadre de ces descentes, nous allons également montrer aux jeunes en âge de voter l’intérêt d’accomplir leur devoir civique non seulement en s’inscrivant, mais davantage en retirant leurs cartes d’électeurs et se rendant aux urnes le moment venu ». Il en est de même de la section Ojrdpc Diamaré centre I, qui dans le cadre de l’encadrement des militants, s’est engagée à sensibiliser ses camarades et même les sympathisants du Rdpc, sur la nécessité de s’inscrire sur les listes électorales. « Pour nous responsables des organes de base, il nous revient la charge de nous assurer que  tous les  militants de notre ressort sont détenteurs d’une carte d’électeur. Davantage nous devons ratisser large, c’est pourquoi nous avons tenu une séance de travail avec les leaders des jeunes conducteurs de motos-taxi », affirme Youssouf Issa, président de la section Ojrdpc.

 

C’est donc dire que c’est un véritable travail de fourmis qui est fait pour maximiser les inscriptions, mais aussi garantir le retrait des cartes d’électeur. Car il faut tout mettre en œuvre pour participer au jeu démocratique en cette année 2018, année électorale au Cameroun. 

Muriel Zang


Articles similaires

14 août 2018

C’était au cours d’une réunion organisée par le Bureau national de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), le 13 août 2018, au siège du Comité central.

18 juillet 2018

Après la convocation du corps électoral la semaine dernière, le bon militant du Rdpc doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour  assurer la victoire de son candidat.

16 mai 2018

Pour une fête réussie, le secrétaire général du Comité central a rencontré le 09 mai dernier, les présidents de sections du Mfoundi, avec des consignes précises.

16 mai 2018

Celebrating a common heritage, one and indivisible Cameroon is what the ruling party is preparing to fete come May 20.

09 mai 2018

Philemon Yang, Head of the Central Committee Regional Permanent Delegation for the North West is on a tour of the divisions to mobilize militants.