« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

21/03/2019 - 00:47
L’Ouest veut abriter le prochain congrès
L’Ouest veut abriter le prochain congrès

20 septembre 2017

Le chef de la délégation permanente régionale du Comité central en a fait la demande expresse vendredi dernier, au cours d’un meeting très couru, dans la ville de Bafoussam.

«Nous souhaitons que cette salle puisse abriter les travaux du prochain congrès du Rdpc ». S.M. Ibrahim Mbombo Njoya, membre du Bureau politique, chef de la délégation permanente régionale du Comité central du Rdpc pour l’Ouest, n’est pas passé par quatre chemins, vendredi 15 septembre dernier dans la splendide salle de la maison du Parti de Bafoussam rénovée, pour poser la doléance des militants et sympathisants de cette région. 

C’est que, depuis 37 ans et la tenue du 3ème congrès de l’Union nationale camerounaise (Unc), ces derniers n’ont plus jamais eu le plaisir d’accueillir la plus grande messe de leur parti, et estiment que le moment est venu de renouveler cette exaltante expérience.

Une idée qui a été accueillie par un standing ovation spontané des militants, qui ont tout de suite entonné leur chant de ralliement favori : « Paul Biya, Paul Biya, notre président, père de la Nation, … ». Avant de demander par la voix du Sultan des Bamoun que le secrétaire général du Comité central, le Vice-premier ministre Jean Nkuété porte cette doléance au président national du Rdpc, Paul Biya.

Doléance que le patron de l’administration du Parti a accepté de porter volontiers à son illustre destinataire, étant donné que « Bafoussam doit être une cité modèle pour le rayonnement du Rdpc (…) Pour cela, la ville doit retrouver son statut de locomotive ». Car il n’est pas normal, a poursuivi le SG, « que les formations politiques qui ont de la peine à voir la lumière du soleil dans leurs fiefs viennent rayonner à l’Ouest ». En effet, l’on sait que lors des dernières élections législatives, la Région de l’Ouest a laissé échapper cinq postes de député au profit de l’Udc (04) dans le Noun et du Sdf dans la Mifi, pour ne citer que cet exemple.

Certes le congrès du Rdpc n’a pas encore été convoqué, mais les militants de la région de l’Ouest veulent certainement se donner le temps nécessaire pour préparer ces assises, au cas où leur vœu était exaucé. On se souvient que le 3 novembre 2016, Paul Biya, le Président national avait présidé une réunion du Bureau politique du Rdpc, au palais de l’Unité. Au cours de ces importantes assises, quatre résolutions avaient été adoptées, conformément à l’article 18 des statuts du Rdpc, à savoir : la résolution portant prorogation de la période de la tenue du Congrès ; celle portant prorogation du mandat du Président national jusqu’à la tenue du prochain Congrès ; la résolution portant prorogation du mandat des membres du Comité central et du Bureau politique, jusqu’à la même échéance ; et la résolution portant prorogation des mandats des membres des bureaux nationaux de l’Ofrdpc et de l’Ojrdpc jusqu’à la tenue des prochains Conseils nationaux qui viendront juste après le Congrès du Rdpc. 

Serge Williams Fotso, à Bafoussam


Articles similaires

13 mars 2019

Ahead of planned CPDM regional seminars, it is difficult not to think of the importance of these trainings meant for militants at a time when their commitment to the party is tested by the current situation.

16 janvier 2019

Amongst the many things the Cameroon People’s Democratic Movement has on its to-do list, is readying the terrain for the legislative and municipal elections slated to hold this year.

As the ruling party, the CPDM shone by its achievements in 2018, the most glaring being the overwhelming victory of its candidate Paul Biya at the presidential elections. It didn’t take a day’s work for such an outcome. In fact, the Party invested adequate time and resources to galvanise its militants towards a favourable ending. In the congratulatory speech read by Jean Nkuété, Secretary General of the Central Committee when the results of the elections were proclaimed by the Constitutional Council, he acknowledged the unalloyed support of the militants, the commitment to see the goals set by the Party attained as reasons for the victory the Party was recording. It was in this light that he beckoned militants to remain loyal and unswerving in lending their support to the Head of State in his quest to consolidate peace and unity and foster the growth of the nation.
It is in the same spirit that the Party’s hierarchy has begun laying ground work for the twin elections expected this year. The maturity of Cameroonians during the October 7 elections as saluted by many observers is telling of the growing interest the population is showing in this regard. This explains why the CPDM is setting out early on the journey, tending an ear to its militants and meting out advice on the animation of the Party in the grassroots. Cognizant of the stakes this year, the Party is ready as always to cede to Elecam’s call to attain 10million registered voters by massively sensitizing its militants on the field. 
Thanks to the various statutory meetings to be held by the sections and subsections as provided for by the Basic Texts of the Party, the hierarchy is intent on making everyone of them count. So far, many sections have been meeting to draw their roadmaps for the year, bearing in mind that the terrain is not as smooth with several political parties seeking places at the National Assembly and in the various councils. According to Jean Nkuété, in renewing their confidence in Paul Biya, Cameroonians are expecting him to manage the affairs of the state in a manner that would favour the common man. This is thus a call for militants to contribute each in their capacities in accomplishing the tasks set to keep the coals of the party alive, for as the SG said, during the National President’s new mandate, the CPDM ought to be better Paul Biya’s most sure rear guard.
16 janvier 2019

C’est par un déploiement sans pareil et une activité permanente sur le terrain que le Parti entend apporter le soutien le plus sûr du Président en 2019.

07 novembre 2018

Le secrétaire général adjoint du Comité central du Rdpc, le Dr Hamadjoda Adjoudji s’est éteint à l’hôpital américain de Neuilly en France, des suites de maladie.

14 août 2018

C’était au cours d’une réunion organisée par le Bureau national de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), le 13 août 2018, au siège du Comité central.