« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

15/11/2018 - 15:46
La fête au siège

24 octobre 2011

Après la proclamation officielle des résultats par le premier président de la Cour suprême, des milliers de militants, sympathisants  du Rdpc et les supporters du président Paul Biya se sont retrouvés au palais des Congrès de Yaoundé pour célébrer la victoire.

Lorsque Alexis Dipanda Mouelle, le premier président de la Cour suprême, prononce à 19h46, la phrase devenue rituelle à la fin de la lecture du procès-verbal des résultats : « est par conséquent déclaré élu président de la République  (…) le candidat Paul Biya », l’effervescence déjà perceptible en ce début de soirée du vendredi 21 octobre 2011, monte de plusieurs décibels sur les collines de Nkolnyada. Des militants et sympathisants du Rdpc, ainsi que des supporters de Paul Biya qui sont venus spontanément se joindre aux responsables et agents du secrétariat du Comité central, exultent. Comme un seul homme, les groupes de balafons tels qu’Akim Condor, Nkul Beti, l’association Nkon Koa et les autres groupes de danse traditionnels joignent leurs voix et leurs instruments à la foule de militants pour scander « Paul Biya, notre président ». Les voix qui s’élèvent sont si fortes qu’elles finissent par noyer le son des baffles de DJ Ombga, l’animateur en chef de la coordination opérationnelle de la campagne électorale du Rdpc. Comme des enfants qui viennent de recevoir un cadeau, ces supporters du candidat du Rdpc sautent de joie et se congratulent.A les observer, on dirait que c’est chacun d’eux pris individuellement, qui vient de se voir, à travers cette consécration officielle, investi de la souveraineté du peuple. Les échos de la clameur indescriptible ainsi produite descendent des flans des hauteurs que surplombe le palais des Congrès de Yaoundé et parviennent aux habitants des quartiers voisins, notamment Tsinga, Mbankolo, Azegue et Ekoudou. En moins d’une demi-heure, l’esplanade latérale par laquelle l’on accède dans les bureaux du Comité central du Rdpc est remplie de monde. Jeunes et adultes des deux sexes, habillés aux couleurs du parti, de la majorité présidentielle, ou revêtus du pagne ou du T-shirt de la campagne électorale de Paul Biya, improvisent une organisation pour cette fête au sien : des banderoles présentant divers messages de soutien au prédisent élu sont brandies par différentes associations telles que celle des femmes musulmanes du Cameroun, le forum des associations des jeunes du Dja et Lobo, Nkon Koa et, bien entendu, l’Ojrdpc et l’Ofrdpc. Des centaines de fanions blancs frappés de l’emblème du Rdpc sont mis à disposition par le secrétariat aux Organisations spécialisées qui supervise les différentes articulations de cette fête, avec l’assistance du bureau national de l’Ojrdpc commis au protocole.Vers 20h30 commence l’arrivée des membres de la forte délégation du Rdpc, ayant assisté, de bout en boutà l’audience solennelle du Conseil constitutionnel qui, au terme de 9h de procédures, a annoncé la réélection de Paul Biya. Jean Nkuete, Jacques Fame Ndongo, Rose Zanguele, Gibert Tsimi Evouna, Jean Bernard Ndongo Essomba, Grégoire Owona, Hamadjoda Adjoudji, Elvis Ngolle Ngolle, Ibrahim Talba Malla, Yaou Aïssatou  et les autres membres du bureau politique et du Comité central sont accueillis par une haie d’honneur formée par les militants très vite rattrapés par la foule. Celle-ci, après avoir consenti un couloir de passage le long de l’itinéraire qui conduit du parking, au hall principal du rez-de-chaussée, ovationne chaque arrivant comme un héro.
La victoire des militantsAu fur et à mesure que ces personnalités affluent, s’installe également un dispositif annonciateur et quelque chose d’important : un pupitre et un microphone sont placés sur la dernière marche de l’escalier extérieur ; Bidoung Mkpatt, le secrétaire aux Organisations spécialisées, un des premiers à être revenus au Comité central, descend remette un peu d’ordre dans l’organisation en collaboration avec les conseillers Paul Célestin Ndembiyembe et Dieudonné Oyono. Des forces de l’ordre qui tentent de faire preuve de zèle en voulant absolument tenir à une distance respectable les militants qui veulent serrer la main des responsables du parti réunis dans le hall sont rappelés… à l’ordre par ceux-ci, qui en profitent pour faire une précision de taille : « au siège du Rdpc, les militants sont chez eux ; c’est donc eux qu’il y a lieu de protéger, (…). En plus, nos camarades savent se discipliner, même quand c’est la fête ». Consigne est donc donnée de ne bousculer personne, « même quand le patron sera là ».Quand justement René Sadi, le secrétaire général du Comité central et coordonnateur opérationnel de la campagne électorale du candidat du Rdpc fait son apparition vers 21h30, la foule est en liesse. La haie de militants qui s’arrêtait quelque minutes auparavant sur la cour commence désormais à l’entrée de son ascenseur privé, ressort sur le parking de l’esplanade latérale avant de remonter jusqu’à la première marche de l’escalier extrême de l’entrée principale du Comité central.Souriant et très détendu, le principal animateur de la campagne électorale du candidat du Rdpc avance, salue, serre des milliers de mains ; félicite les uns et les autres et reçoit en retour leurs félicitations pour la brillante élection du président national, considérée à juste titre comme l’éclatante victoire du Rdpc. René Sadi n’a d’ailleurs aucun doute là-dessus, lorsqu’il dans son allocution de circonstance, il reconnaît tout le mérite de la « brillante victoire » du président national du Rdpc à ses camarades qui, sans se modestie doivent « en être heureux, [doivent] en être fiers », car « c’est aussi la victoire des militants du Rdpc, la victoire des Camerounais de bonne volonté ». Une victoire nette et indiscutable qui, pour lui, ne traduit rien d’autre que l’option du peuple « pour la pondération, la sagesse, le sens de l’Etat qu’incarne le président élu, et surtout, la paix et le progrès auxquels nous espérons tous ».Le secrétaire général du Comité central va ainsi adresser tour à tour, ses « vives et déférentes félicitations » au président élu, transmettre ses remerciements à tous ceux qui auront contribué à cette réélection en accordant au candidat Paul Biya leurs suffrages. Avant de mobiliser ses camarades, comme il l’a toujours fait depuis le début de l’année, autour du projet de société de son mentor. Pour lui, « c’est maintenant que le plus dur commence », car les militants du Rdpc et les autres citoyens de bonne volonté devront accompagner le président élu dans la mise en œuvre des grandes réalisations.Au bout de dix minutes, les troupes sont suffisamment galvanisées. Mais la communion commencée en début de soirée se poursuit, cette fois autour du buffet. Puis le secrétaire général et sa suite se retirent pour laisser les militants continuer la fête jusqu’au petit matin.

Longin Cyrille Avomo

Articles similaires

14 décembre 2017

Le président de la République a activement  pris part aux travaux du sommet sur le changement climatique dénommé « One Planet Summit », qui s’est tenu dans la capitale française le mardi 12 décembre 2017.

29 novembre 2017

Le président de la République participe au 5ème sommet entre les deux organisations inter-étatiques qu’abrite la capitale ivoirienne les 29 et 30 novembre 2017.

19 mai 2016

Le chef de l’Etat l’a rappelé mardi, à l’ouverture de la conférence économique internationale de Yaoundé (une première !), l’objectif du Cameroun est d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035. C’est  « une cause nationale ».

19 mai 2016

Même si le Cameroun mise beaucoup sur les financements étrangers pour booster son économie, les nationaux sont également appelés à participer à cette mouvance.

07 novembre 2014

Le spectacle organisé à l’occasion de la célébration des 32 ans du Renouveau au palais des Congrès a été un grand moment d’hommage à un grand bâtisseur dont le règne rime avec efficience et prospérité.