« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

14/12/2018 - 00:05
La force de l’expérience

24 septembre 2018

Comme il fallait s’y attendre, à peine lancée, la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 se focalise résolument sur les thèmes de l’âge, de l’ancienneté ou de l’expérience des candidats.

En choisissant comme slogan de sa campagne «  la force de l’expérience », Paul Biya donne davantage du grain à moudre et de la matière aussi bien à ses adversaires qu’aux observateurs et autres analystes politiques. Ce slogan, décliné sur l’ensemble des gadgets, et repris au cours des 300 meetings organisés par les équipes de campagne du RDPC dès le premier jour, semble déjà structurer le débat.

 

Autant Paul BIYA, l’auteur du slogan, assume son statut de vétéran de la scène politique camerounaise, autant ses adversaires, conscients de leurs lacunes dans ce domaine, cherchent paradoxalement à  se justifier et à prouver leur... expérience. Maurice KAMTO, Joshua OSIH ont donc passé beaucoup de temps à vouloir convaincre les électeurs que sept ans comme ministre ou membre de la commission des finances à l’assemblée nationale constituent des faits d’armes suffisants pour conférer un statut de présidentiable. Les électeurs trancheront. En attendant, il faut savourer cette ironie qui pousse des candidats à revendiquer comme avantage le principal argument qu’ils avaient préparé comme le handicap essentiel de leur adversaire!

 

De la même manière, les mêmes qui sillonnent le Cameroun depuis plusieurs mois ne semblent pas être contents que le candidat du RDPC leur ait laissé provisoirement le terrain. À travers leurs commentaires pleins de dépit sur le «  candidat invisible », ils donnent l’impression de regretter son absence momentanée. Or lui au moins il délègue et il fait confiance à ses camarades et collaborateurs. En effet, il est bel et bien visible et présent sur le terrain à travers les structures de campagne mises sur pied par le Parti. En tout cas ils ne perdent rien à attendre sa première sortie officielle. Et ils verront de leurs yeux le déferlement de la vague: quand Paul BIYA fera sa première apparition publique, la campagne prendra une toute autre tournure. Même ses adversaires le savent et attendent cet événement afin d’y puiser quelques arguments pour la suite...puisqu’ils semblent calquer leur stratégie sur la sienne. Encore faut-il qu’ils tiennent le rythme et la cadence.

 

Puisque le slogan à la mode est « la force de l’expérience », rappelons que le journal L’Action, né en 1992 dans l’effervescence de l’élection présidentielle de cette année-là, en est à sa 5e campagne pour le choix du Président de la République. C’est une expérience non négligeable. À chaque scrutin nous avons essayé d’innover dans le traitement de l’information et surtout la promotion de la candidature du président Paul Biya. Nous avons parfois revu notre périodicité, passant ainsi d’hebdomadaire à quotidien en fonction des circonstances. Cette année, nous avons décidé de vous proposer de vous tenir compagnie trois fois par semaine : le lundi, le mercredi et le vendredi.

 

 Notre objectif est de rendre fidèlement compte des activités des équipes de communication du RDPC sur le terrain et des efforts déployés pour la réélection de Paul BIYA. Au-delà de cet objectif professionnel et politique, notre tâche consiste également à documenter ce grand moment de la vie nationale. Tel est l’engagement que nous prenons vis à vis de nos lecteurs qui sont également des électeurs. Et comme Paul Biya, nous comptons sur la « force de (notre) expérience » pour relever ce défi.

Christophe MIEN ZOK

Articles similaires

12 décembre 2018

Décidément ils n’ont rien compris et ils ne veulent rien comprendre! 

05 décembre 2018

Cette journée du vendredi 30 novembre 2018 s’annonçait comme une journée particulière sur tous les plans.

15 novembre 2018

Depuis une semaine les flonflons, les fumigènes et les youyous de la fête se sont évanouis dans la nuit du temps qui passe inexorablement.

07 novembre 2018

Du samedi 6 novembre 1982 à ce mardi 6 novembre 2018, 36 ans se sont écoulés, 13140 jours sont passés et Paul Biya a prêté serment pour la huitième fois devant le peuple camerounais. 

01 novembre 2018

Paul Biya, le vainqueur proclamé de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, prêtera serment le 6 novembre prochain devant les institutions prévues à cet effet par la Loi et la Nation toute entière.