« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/10/2018 - 12:00
La force du terrain
La force du terrain

30 septembre 2018

Après la force de l’expérience et la force du nombre que nous avons développés dans nos précédents éditoriaux, nous abordons aujourd’hui le thème de la  force du terrain. 

L’entrée en scène du Président-candidat Paul BIYA et sa démonstration de...force populaire lors de son giga-meeting de samedi dernier à Maroua justifient à suffisance ce choix. Dans cette campagne électorale, la présence physique des candidats sur le terrain, au contact des électeurs, est l’une des conditions de la victoire. C’est également un signe de respect pour les électeurs. Bien que ses équipes de campagne soient en mesure d’organiser simultanément 360 meetings sur l’ensemble du territoire national en l’absence virtuelle du candidat, Paul Biya a décidé de mouiller le maillot et d’aller à la rencontre des électeurs.

 

Comme il fallait s’y attendre cette sortie, qui constitue un moment décisif et un tournant dans la campagne, met ses adversaires aux abois. Pour tenter de contrer le rouleau compresseur du candidat de « la force de l’expérience, ils ont choisi...la force du mensonge et du dénigrement. Sans arguments et en panne d’inspiration, ils ont donc opté pour la manipulation, la désinformation et l’intoxication. Ils ne reculent devant aucune ficelle, y compris les plus grosses voire les plus grossières. C’est la preuve qu’un vent de panique secoue  les adversaires de Paul BIYA qui ne savent plus quel stratagème utiliser pour parvenir à leurs fins. 

 

Ainsi de cette grossière tentative de manipulation et de désinformation qui a fort opportunément été lancée au moment où Paul Biya était à Maroua. Les manipulateurs en herbe ont voulu nous faire croire, grossier et grotesque montage à l’appui, que le slogan « la force de l’expérience » était un vulgaire plagiat d’un slogan de Omar Bongo Ondimba. Le mensonge ayant de courtes jambes, le subterfuge a été rapidement dévoilé et la manigance n’a pas pu prospérer. Il faut maintenant trouver autre chose. 

 

En attendant, et en mettant de côté toutes ces intrigues, force doit revenir au terrain. Et sur ce...terrain justement, les autres candidats n’ont pas d’arguments. Jusqu’à preuve du contraire, le candidat du RDPC a d’ores et déjà remporté la bataille du quadrillage du terrain. Les adversaires peuvent multiplier à l’infini les manœuvres, les intrigues et les tentatives de manipulation et de falsification, rien n’y changera. La force du terrain ne ment pas. 

Christophe MIEN ZOK

Articles similaires

18 octobre 2018

Dura lex, sed lex. Autrement dit, « La loi est dure mais c’est la loi ».

10 octobre 2018

Les Camerounais ont donc voté dimanche dernier dans le calme, la tranquillité et la sérénité pour élire le président de la République pour les sept prochaines années.

24 septembre 2018

Comme il fallait s’y attendre, à peine lancée, la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 se focalise résolument sur les thèmes de l’âge, de l’ancienneté ou de l’expérience des candidats.

19 septembre 2018

Plus que trois jours et sera lancée la campagne officielle en vue de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018. 

12 septembre 2018

La nouvelle édition, revue et actualisée de « Pour le libéralisme communautaire » sera présentée au public cet après-midi au cours d’une cérémonie sans doute empreinte de nostalgie pour les partisans du Renouveau originel.