« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

14/10/2018 - 07:27
L'Action 008
L'Action 008
Date Edition: 
19/11/2013
Numero Edition: 
8

Le 14 novembre 2013, le président de la République a procédé à Douala à la pose de la première pierre du 2ème pont sur le Wouri. Le lendemain, c’était au tour de l’unité de traitement de gaz naturel de Ndogpassi d’accueillir Paul Biya.

Des réalisations pour célébrer les 31 ans du Renouveau.

Sommaire de cette Edition de L'Action

Un air de fête plane ce 6 novembre 2013 sur le Cameroun. Et pour cause : le Renouveau national est sur son trente et un ! Il y a trente et un ans en effet, Paul Biya accédait à la magistrature suprême du Cameroun par un mécanisme prévu par la Constitution.

Le chef de l’Etat l’a reconnu, l’état du réseau routier a longtemps été un handicap pour l’économie du pays. Mais les pouvoirs publics ne se sont pas croisés les bras. Ils ont engagé d’importants chantiers de construction et de réhabilitation qui placent le Cameroun dans la voie de la modernité.

L’intégralité du discours prononcé par le président de la République à l’occasion de la cérémonie de pose de la première pierre du deuxième pont sur le Wouri, à Douala jeudi 14 novembre 2013.

Le chef de l’Etat a une fois de plus montré sa détermination à mener jusqu’au bout les projets structurants qu’il avait annoncés et qui doivent conduire le Cameroun à l’émergence.

En venant personnellement procéder à l’inauguration de l’usine à gaz de Logbaba après avoir vivement remercié l’Afd pour sa contribution à la construction du second pont sur le Wouri, le chef de l’Etat met en confiance les investisseurs.

Dans une ferveur populaire que les populations de Douala et, plus largement, du Littoral n’oublieront pas de sitôt, le président Paul Biya a posé jeudi, 14 novembre 2013, la première pierre des travaux de construction  du deuxième pont sur le Wouri à Douala.