« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/08/2017 - 00:47
L'Action 895
L'Action 895
Date Edition: 
23/04/2013
Numero Edition: 
895

Diplomatie 

La méthode Biya

Grâce à l’entregent, l’efficacité et la discrétion des plus hautes autorités camerounaises, les sept ressortissants français, retenus au Nigeria depuis le 19 février 2013, ont recouvré la liberté 60 jours après leur enlèvement. Les ex-otages ont dit leur reconnaissance au Président Paul Biya, pour son implication personnelle.

 

Ngaoundéré

Les infrastructures en jeux

Le Minesup n’est pas simplement allé lancer les activités sportives le 20 avril 2013. Il a également procédé à l’inauguration d’importantes infrastructures devant renforcer l’offre de formation.

 

Investment Incentives

New law attracts all investors 

Cameroon now has a law aimed at attracting productive private investments. The head of State, Paul Biya enacted the law last Thursday April 18, 2013.

Sommaire de cette Edition de L'Action

Le bien, comme l’argent, n’aime pas beaucoup le bruit. Paul Biya, l’homme bien, l’homme de bien, vient encore d’en administrer la preuve à la face du monde entier à la faveur de la libération des sept otages français enlevés le 19 février 2013 dans l’Extrême-Nord. 

Discrète et efficace, la diplomatie camerounaise qui s’appuie sur des relations irréprochables de bon voisinage, a glané quelques étoiles le 18 avril 2013, à travers la libération des otages français détenus au Nigeria.

Le président de la République n’a pas eu besoin de gesticuler, encore moins, de la politique spectacle pour obtenir, avec la collaboration de la France et du Nigeria, la libération des 7 touristes français enlevés en février 2013 et emmenés au Nigeria voisin.

La Campagne Electorale

Spécial 20 Ans de L'Action

Unes du Journal L'Action

L'ACTION n° 766
L'Action 932
L'ACTION n° 777
L'Action 1054
L'Action 903

Abonnement Journal L'Action

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!