« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

14/10/2018 - 12:34
Littoral
Littoral
L’effervescence

22 juin 2016

Les délégations permanentes régionale et départementales installées le 15 juin dernier à Douala ont renouvelé leur attachement aux idéaux de rassemblement, de paix et d’ouverture qui fondent le Rdpc. 

Pour leur installation par le secrétaire général du comité central du Rdpc mercredi dernier, le Littoral a sorti la grande armada. Toutes les sections ont battu le rappel des troupes. Maître-mot de ces retrouvailles : que la fête soit belle. A l’esplanade de la maison du parti de Bonanjo noir de monde, les forces vives du Rdpc, élites locales et extérieures, sont massivement venues faire allégeance à ces hommes et femmes appelés à coordonner les activités du parti dans leur région. Tout était donc préparé avec minutie, pour une fête du Rdpc bien réussie. Même la météo a été mise à contribution. Dame pluie devenue très régulière dans la capitale économique ces derniers temps ayant cessé, le temps d’un meeting, d’arroser la ville de Douala. 

L’arrivée de la caravane officielle conduite par le secrétaire général du comité central et l’imposante délégation qui l’a accompagné dans le cadre de cette visite de travail fait monter l’adrénaline d’une foule de militants surexcités. Après le tour d’honneur dans cette ambiance carnavalesque, Jean Nkuété prend place à la loge d’honneur. Le meeting peut alors commencer. Il est marqué par trois principaux temps forts : la ferveur militante célébrée à travers la forte mobilisation observée, le temps de la parole ponctué de deux interventions et la phase des installations proprement dite. C’est Jean Jacques Lengue Malapa qui se charge de situer l’importance du moment. Au nom de toutes les sections Rdpc, Ofrdpc et Ojrdpc, le président de la section Rdpc de Wouri 1 a d’entrée de jeu souhaité une chaleureuse bienvenue et un agréable séjour au secrétaire général du comité central du Rdpc et à sa suite. Pour lui, le renouvellement des hommes et des femmes est gage de vitalité, de regain de dynamisme et de recherche de l’excellence. C’est dire avec quelle attention la foule militante a écouté le discours de Jean Nkuété.

Un discours qui n’a laissé aucune place à l’ambigüité. Le secrétaire général du comité central du Rdpc a d’abord remercié les populations de Douala pour leur accueil coloré, vibrant et chaleureux. « Une ville où l’on ne sait ni mentir sur ses émotions, ni jouer avec les sentiments », a-t-il indiqué. Jean Nkuété réussira, avec des références populaires qui semblent aisément parler aux militants et dans un style simple, à soulever acclamations et enthousiasmes auprès de son auditoire. Un climat propice pour le SG de réitérer l’exhortation massive de ces militants à tourner définitivement la page du renouvellement des bureaux des organes de base. Car l’enjeu pour le Rdpc, a-t-il mentionné, est de renforcer durablement la position du parti au pouvoir et de contribuer de manière plus concrète à la recherche des réponses appropriées à la demande sociale.

Il a terminé son propos en exhortant les membres des délégations régionales permanentes et des responsables des sections, à développer les conditions d’un travail harmonieux, pour permettre au parti d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés partout dans le pays. Les équipes conduites par le ministre d’Etat Laurent Esso pour la région du Littoral, Camille Ekindi, Joseph Mboui, Le jeune Mbella Mbella, Titti Pierre, respectivement chefs dans les départements du Wouri, de la Sanaga-Maritime, du Moungo et du Nkam ont par la suite été installées. Le meeting, riche en son et en couleur s’est achevé par une motion de soutien au président national, déclinée par Hervé Emmanuel Nkom. Le SG et sa forte délégation ont quitté la maison du parti après une séance de travail restreinte avec certains leaders du parti et les forces vives du Littoral. Toutes ces cérémonies se sont déroulées en présence du gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. 

Emmanuel Bitoden 


Articles similaires

03 octobre 2011

Comment le quotidien Le Jour a réussi l’exploit d’exhumer deux mois après sa parution, un article du quotidien français Le Monde qui présente le président Paul Biya comme un « dictateur » qui veut s’éterniser au pouvoir par le biais d’un « scrutin verrouillé ».

02 octobre 2011

René Sadi, coordonnateur opérationnel de la campagne du Rdpc

« Rassurer les miens »On ne me reprochera pas de confirmer que c’était quand même la visite d’un frère, d’un fils à ses frères et sœurs. Mais avant eux, j’ai visité d’autres régions, d’autres compatriotes. Ça fait quand même quatre ans que je suis au secrétariat du Comité central du parti. C’était bien que cette visite coïncide avec la campagne électorale que je conduis en symbiose avec le Premier ministre à travers le pays. Donc j’ai choisi Bafia comme l’une des étapes importantes. J’ai donc fait d’une pierre deux coups, ma visite fraternelle, familiale et de lancement de la campagne. Et là vraiment tout s’est bien passé.


02 octobre 2011

Réunies à Bafia, les coordinations départementales du Mbam et Kim et du Mbam et Inoubou ont pris l’engagement devant René Sadi, d’honorer leur contrat de confiance avec Paul Biya en le plébiscitant le 09 octobre prochain.

29 septembre 2011

Le chef-lieu de l’Océan devrait figurer parmi les étapes de la campagne du candidat du RDPC et se prépare à réserver un accueil inoubliable à son champion.

27 septembre 2011

The Cpdm national campaign manager, Philemon Yang launches the trail today in the Meme divisional headquarter.

Unes du Journal L'Action

L'Action 990
L'Action 985
L'Action 1003
L'Action 1112
L'ACTION 873

Newsletter Journal L'Action

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!