« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

25/06/2017 - 20:15
Logements sociaux gouvernementaux
Logements sociaux gouvernementaux
Les cités de la modernité

10 mai 2017

Entre transformation de la physionomie des localités et accroissement du nombre  de logements, les perspectives d’épanouissement des populations qu’offrent ces projets du chef de l’Etat camerounais Paul Biya, sont irréversibles.

Il est un fait indéniable qui raisonne désormais comme une lapalissade. Paul Biya fat toujours ce qu’il dit et dit ce qu’il fait. Tel est l’interprétation que l’on peut avoir de la récente mission intergouvernementale, Minhdu, Mindcaf, conduite par Jean Claude Mbwentchou, sur hautes instructions du Premier-ministre, chef du gouvernement. Les membres du gouvernement sont allés toucher du doigt et apprécier ces cités nouvelles qui sortent de terre pour certaines, tandis que d’autres affichent déjà fièrement leur architecture aux allures des cités que l’on voit sous d’autres cieux. Formant ainsi un bel ensemble bâti sur cinq hectares où l’on peut découvrir d’un côté, qautre immeubles de type T4 et de l’autre cinq de T3, tous de trois étages. Chacun abritant deux appartements.

Eux-mêmes comprenant chacun trois chambres, un salon une cuisine, deux toilettes, des vérandas, etc. S’agissant du plan d’urgence,  à terme, il sortira de terre à côté de ces immeubles deux types de villas : les jumelées, 14 au total, de 03 chambres, 01 cuisine, 02 toilettes, 01 salon ; et 12 isolées aux mêmes caractéristiques. Cet ensemble encadre une école, un centre de santé, 04 bâtiments à usage commercial, un supermarché, des bureaux que sillonnent de belles ruelles bitumées, et éclairées pour certains et pour l’instant, à l’énergie solaire. Il est également prévu, pour la sécurité, 2.000 m² pour l’installation des services de la police et de la gendarmerie. Sur certains sites, d’autres projets gouvernementaux ont commencé à prendre corps, à l’instar des hôpitaux régionaux de première ou de deuxième  catégorie. Leurs bâtiments en construction sortent de terre après la pose de la première pierre par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda. Du côté de la téléphonie, Camtel a d’ores et déjà donné toutes les garanties de son opérationnalisation. Elle n’attend que le top départ. Des investissements lourds du président de la République camerounaise, Paul Biya, dont le souci est de bâtir des villes potables, habitables, esthétiques, brillantes et scintillantes. Bref, des cités où il fait bon vivre et qu’il faut à tout prix préserver.

D’où l’interpellation du ministre Jean Claude Mbwentchou, à l’endroit des délégués du gouvernement, des maires sous l’encadrement des gouverneurs de régions. Ceux-ci doivent impérativement veiller sur ces acquis et futurs acquis.Mauvaises notes pour Eneo et Aes-sonel Seul bémol dans ce paradis en devenir, le manque d’eau et d’électricité. Pour l’heure, et malgré toutes les injonctions, les sollicitations et même les supplications du maître d’ouvrage, le Minhdu, ces démarches sont restées lettres mortes auprès de ces concessionnaires. Pourtant, les entreprises en ont besoin pour conduire avec sérénité leurs travaux, afin de respecter leurs cahiers de charges. Conséquence, elles sont obligées d’amener sur les sites, leurs propres générateurs, et creusent des forages pour s’en sortir. Ce qui, on l’imagine, provoque des charges supplémentaires, qui finissent par devenir incompressibles.

D’où le courroux du Minhdu, obligé d’infliger un ultimatum de deux semaines à ces concessionnaires pour s’exécuter. C’est le cas à Ngaoundéré, où depuis trois mois qu’ils sont sollicités, ils ne bougent pas le moindre doigt. 

William Monayong


Articles similaires

18 avril 2012

Avec la signature du contrat d’exécution entre le gouvernement
camerounais et la société chinoise Sinohydro Corporation Limited, jeudi
12 avril 2012, les travaux vont effectivement commencer.

18 avril 2012

L’objectif est de renforcer les capacités des entreprises camerounaises
en vue d’en faire des opérateurs de services électriques en zone rurale à
travers le projet Invest’Elec.

11 octobre 2011

Au lendemain de l’élection présidentielle de dimanche dernier, le président de la section RDPC Mbam et Inoubou I Est, à Kiiki, rassure que la candidature d’Esther Dang, native de l’arrondissement, sera sans effet sur la victoire promise à Paul Biya.

27 septembre 2011

In his usual sharp and calm delivery, President Paul Biya’s campaign manger revealed the manifesto of his candidate on the maiden edition of the state owned Tv late night political forum Saturday, September 24, 2011.   

03 août 2011

5.200 tonnes de tuyauterie, 19.500 m3 de béton, 3.300 tonnes de charpente, 370 à 380 milliards de francs CFA d’investissement…, le projet de modernisation et d’extension de la Sonara n’a rien d’un nain.

La Campagne Electorale

Spécial 20 Ans de L'Action

Unes du Journal L'Action

L'Action 966
L'ACTION 802
L'ACTION 875
L'ACTION 838
L'ACTION 810

Abonnement Journal L'Action

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!