« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

20/04/2018 - 23:53
Mobilisation tous azimuts à Paris
Mobilisation tous azimuts à Paris

12 juillet 2017

Actuellement à Paris en prélude au séminaire de formation et de mobilisation des responsables des sections Rdpc d’Europe et d’Amérique prévu le 15 juillet, le Secrétaire général du Comité central en profite pour mobiliser ces compatriotes en vue des échéances à venir.

Arrivé en France la semaine dernière, Jean Nkuété, le Secrétaire général du Comité central du Rdpc veut s’assurer que ce séminaire connaitra la même réussite que ceux déjà organisés au pays. De l’avis de tous les participants et observateurs en effet, les sessions de formation organisées respectivement à Yaoundé, dans les 10 capitales régionales et le 23 juin dernier à Douala à l’intention des présidents de sections d’Afrique, ont été de grands moments d’apprentissage, d’échange et de mobilisation. Raison pour laquelle, le patron administratif du Parti met les bouchées doubles pour que les travaux dévolus aux « ambassadeurs » du Rdpc en Europe, au Canada et aux Etats-Unis, atteignent également les objectifs visés. Il s’agit notamment de former des militants sur le fonctionnement de leur Parti ; des militants capables de défendre en tout lieu et à tout moment, le bilan du Rdpc et de son Président national, Paul Biya. Ces derniers seront également édifiés sur la position du Rdpc relativement aux grandes questions de l’heure, la contribution du Parti au processus de développement du pays et la préparation des échéances futures.C’est dans cette perspective que des conférenciers rompus à la tâche ont été retenus pour des participants généralement présentés comme « difficiles » et exigeants. Il ne pouvait d’ailleurs en être autrement, car le Rdpc et son Président national ont toujours réservé une place de choix à ces compatriotes qui, bien qu’établis à l’étranger, sont déterminés à participer au développement de leur pays. Ils ont à plusieurs reprises été encouragés dans ce sens par le Président Biya qui croit dur comme fer qu’aucun Camerounais ne sera de trop dans la lutte inlassable qu’il mène pour le développement intégral du Cameroun et l’épanouissement de tous ses compatriotes.Et ce n’est pas un hasard s’ils se retrouvent pour la plupart au sein du Rdpc. Car c’est au sein de cette formation que la démocratie s’exprime le mieux au Cameroun. Personne n’a, en effet oublié que bien qu’étant à l’époque le Parti unique, le Rdpc et son Président national ont vivement encouragé des candidatures multiples lors des municipales de 1988. C’est cette option avant-gardiste qui lui a permis de séduire de nombreux compatriotes de la diaspora et d’avoir une longueur d’avance sur les autres au moment du retour du pays au multipartisme. Lors de l’élection présidentielle d’octobre 2011, le candidat du Rdpc a quasiment damé le pion à tous ses adversaires dans tous les pays occidentaux où les Camerounais ont massivement exercé leur droit civique qu’est le vote. Mettant au passage fin aux fantasmes de certains leaders politiques jadis présentés comme très populaires au sein des compatriotes de la diaspora. Jean Nkuété entend capitaliser cette dynamique au cours de cette mission pour que le cru de 2018 soit encore meilleur que celui de 2011.  

Claude Mpogué


Articles similaires

24 mars 2018

Pour l'élection sénatoriale du 25 mars prochain, toutes les parties prenantes à ce grand moment s'activent  pour être prêt  le jour - j.

28 février 2018

Premier parti à déposer la liste de ses candidats, le Rdpc affiche clairement ses ambitions de remporter tous les sièges lors des prochaines élections sénatoriales.

28 février 2018

While waiting for directives from the hierarchy of the CPDM, some hopefuls are meeting the electorate one-on-one.

28 février 2018

Sur la base des statistiques disponibles, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais est en passe de remporter 68 des 70 sièges de sénateurs, à l’élection du 25 mars prochain. 

28 février 2018

Statistics from Cameroon’s Election management body guarantee a sweep of at least 68 seats of the 70 in the Senate by the Cameroon People’s Democratic Movement.