« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

17/01/2019 - 23:39
Mobilisation tous azimuts à Paris
Mobilisation tous azimuts à Paris

12 juillet 2017

Actuellement à Paris en prélude au séminaire de formation et de mobilisation des responsables des sections Rdpc d’Europe et d’Amérique prévu le 15 juillet, le Secrétaire général du Comité central en profite pour mobiliser ces compatriotes en vue des échéances à venir.

Arrivé en France la semaine dernière, Jean Nkuété, le Secrétaire général du Comité central du Rdpc veut s’assurer que ce séminaire connaitra la même réussite que ceux déjà organisés au pays. De l’avis de tous les participants et observateurs en effet, les sessions de formation organisées respectivement à Yaoundé, dans les 10 capitales régionales et le 23 juin dernier à Douala à l’intention des présidents de sections d’Afrique, ont été de grands moments d’apprentissage, d’échange et de mobilisation. Raison pour laquelle, le patron administratif du Parti met les bouchées doubles pour que les travaux dévolus aux « ambassadeurs » du Rdpc en Europe, au Canada et aux Etats-Unis, atteignent également les objectifs visés. Il s’agit notamment de former des militants sur le fonctionnement de leur Parti ; des militants capables de défendre en tout lieu et à tout moment, le bilan du Rdpc et de son Président national, Paul Biya. Ces derniers seront également édifiés sur la position du Rdpc relativement aux grandes questions de l’heure, la contribution du Parti au processus de développement du pays et la préparation des échéances futures.C’est dans cette perspective que des conférenciers rompus à la tâche ont été retenus pour des participants généralement présentés comme « difficiles » et exigeants. Il ne pouvait d’ailleurs en être autrement, car le Rdpc et son Président national ont toujours réservé une place de choix à ces compatriotes qui, bien qu’établis à l’étranger, sont déterminés à participer au développement de leur pays. Ils ont à plusieurs reprises été encouragés dans ce sens par le Président Biya qui croit dur comme fer qu’aucun Camerounais ne sera de trop dans la lutte inlassable qu’il mène pour le développement intégral du Cameroun et l’épanouissement de tous ses compatriotes.Et ce n’est pas un hasard s’ils se retrouvent pour la plupart au sein du Rdpc. Car c’est au sein de cette formation que la démocratie s’exprime le mieux au Cameroun. Personne n’a, en effet oublié que bien qu’étant à l’époque le Parti unique, le Rdpc et son Président national ont vivement encouragé des candidatures multiples lors des municipales de 1988. C’est cette option avant-gardiste qui lui a permis de séduire de nombreux compatriotes de la diaspora et d’avoir une longueur d’avance sur les autres au moment du retour du pays au multipartisme. Lors de l’élection présidentielle d’octobre 2011, le candidat du Rdpc a quasiment damé le pion à tous ses adversaires dans tous les pays occidentaux où les Camerounais ont massivement exercé leur droit civique qu’est le vote. Mettant au passage fin aux fantasmes de certains leaders politiques jadis présentés comme très populaires au sein des compatriotes de la diaspora. Jean Nkuété entend capitaliser cette dynamique au cours de cette mission pour que le cru de 2018 soit encore meilleur que celui de 2011.  

Claude Mpogué


Articles similaires

16 janvier 2019

Amongst the many things the Cameroon People’s Democratic Movement has on its to-do list, is readying the terrain for the legislative and municipal elections slated to hold this year.

As the ruling party, the CPDM shone by its achievements in 2018, the most glaring being the overwhelming victory of its candidate Paul Biya at the presidential elections. It didn’t take a day’s work for such an outcome. In fact, the Party invested adequate time and resources to galvanise its militants towards a favourable ending. In the congratulatory speech read by Jean Nkuété, Secretary General of the Central Committee when the results of the elections were proclaimed by the Constitutional Council, he acknowledged the unalloyed support of the militants, the commitment to see the goals set by the Party attained as reasons for the victory the Party was recording. It was in this light that he beckoned militants to remain loyal and unswerving in lending their support to the Head of State in his quest to consolidate peace and unity and foster the growth of the nation.
It is in the same spirit that the Party’s hierarchy has begun laying ground work for the twin elections expected this year. The maturity of Cameroonians during the October 7 elections as saluted by many observers is telling of the growing interest the population is showing in this regard. This explains why the CPDM is setting out early on the journey, tending an ear to its militants and meting out advice on the animation of the Party in the grassroots. Cognizant of the stakes this year, the Party is ready as always to cede to Elecam’s call to attain 10million registered voters by massively sensitizing its militants on the field. 
Thanks to the various statutory meetings to be held by the sections and subsections as provided for by the Basic Texts of the Party, the hierarchy is intent on making everyone of them count. So far, many sections have been meeting to draw their roadmaps for the year, bearing in mind that the terrain is not as smooth with several political parties seeking places at the National Assembly and in the various councils. According to Jean Nkuété, in renewing their confidence in Paul Biya, Cameroonians are expecting him to manage the affairs of the state in a manner that would favour the common man. This is thus a call for militants to contribute each in their capacities in accomplishing the tasks set to keep the coals of the party alive, for as the SG said, during the National President’s new mandate, the CPDM ought to be better Paul Biya’s most sure rear guard.
16 janvier 2019

C’est par un déploiement sans pareil et une activité permanente sur le terrain que le Parti entend apporter le soutien le plus sûr du Président en 2019.

07 novembre 2018

Le secrétaire général adjoint du Comité central du Rdpc, le Dr Hamadjoda Adjoudji s’est éteint à l’hôpital américain de Neuilly en France, des suites de maladie.

14 août 2018

C’était au cours d’une réunion organisée par le Bureau national de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), le 13 août 2018, au siège du Comité central.

18 juillet 2018

Après la convocation du corps électoral la semaine dernière, le bon militant du Rdpc doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour  assurer la victoire de son candidat.