« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

16/02/2019 - 23:57
Nécrologie
Nécrologie
Le Rdpc en deuil

07 novembre 2018

Le secrétaire général adjoint du Comité central du Rdpc, le Dr Hamadjoda Adjoudji s’est éteint à l’hôpital américain de Neuilly en France, des suites de maladie.

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre. Téléphones portables et autres médias sociaux, ont servi de relai pour annoncer le décès de ce militant de la première heure du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Au Comité central du Rdpc ce mercredi 7 novembre 2018, le temps semble avoir suspendu son vol. L’atmosphère est lourde, et la tristesse perceptible sur la totalité des visages. Des interrogations fusent de partout, des échanges en groupes isolés aussi. Les uns se rendent directement à la résidence  du disparu sise au quartier Santa Barbara ici même à Yaoundé, où une suite ininterrompue d’hommages lui est rendue. Les autres, se souviennent de sa bienveillance en attendant l’arrivée de sa dépouille. Les journalistes arrivent par vagues successives et se mettent à la recherche du scoop. Dans les indiscrétions, on entend dire, « le père s’en est allé », «  Oh ! Nous sommes orphelines », ou encore des interjections à l’instar de « Hum ! ».
Au téléphone, le vocabulaire de la plupart des agents s’est soudainement appauvri, et les paroles oscillent entre deux mot : « Oui ! Confirmé ! ».

 

 

Dans la salle de rédaction du journal l’Action, l’organe de presse du Comité central du Rdpc, on prépare malgré tout la traditionnelle conférence de rédaction du mercredi. Avant de commencer, le rédacteur –en-chef Serge Williams Fotso demande d’observer une minute de silence en la mémoire du Dr Hamadjoda Adjoudji.  Au niveau du secrétariat général, c’est également la tristesse. Le communiqué de presse du Secrétaire général du Comité central  le témoigne, en attendant d’autres mesures : «  Le Secrétaire général du Comité  central du Rassemblement 
Démocratique du Peuple Camerounais  Monsieur Jean Nkuété, a le profond regret d’annoncer le décès survenu le
7 novembre 2018 en France des suites de maladie, du Docteur Hamadjoda Adjoudi, Secrétaire général –adjoint du Comité central
 ». Pour sa part, Le conseiller Jean Fabien Monkam confie : « il était comme un père pour moi,  le parti vient de perdre un Baobab ».  Le chef de la délégation permanente régionale du Comité central du Rdpc pour l’Adamaoua rencontré à cet effet, garde de lui le souvenir d’un grand commis de
l’Etat. «  Nous avons perdu quelqu’un de valable, un homme très important pour le pays. Hamadjoda Adjoudji
était un homme bien. Nous prions l’éternel pour qu’il le garde, il a beaucoup travaillé pour le parti
 », dira El hadj Mohamadou Abbo Ousmanou. En rappel, le Dr Hamadjoda Adjoudi s’éteint à l’âge de 81 ans, après avoir œuvré
inlassablement, à la victoire du Rdpc et du président Paul Biya à toutes les élections, et dont le dernier en date, est l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

Philippe Ganfeh

Articles similaires

16 janvier 2019

Amongst the many things the Cameroon People’s Democratic Movement has on its to-do list, is readying the terrain for the legislative and municipal elections slated to hold this year.

As the ruling party, the CPDM shone by its achievements in 2018, the most glaring being the overwhelming victory of its candidate Paul Biya at the presidential elections. It didn’t take a day’s work for such an outcome. In fact, the Party invested adequate time and resources to galvanise its militants towards a favourable ending. In the congratulatory speech read by Jean Nkuété, Secretary General of the Central Committee when the results of the elections were proclaimed by the Constitutional Council, he acknowledged the unalloyed support of the militants, the commitment to see the goals set by the Party attained as reasons for the victory the Party was recording. It was in this light that he beckoned militants to remain loyal and unswerving in lending their support to the Head of State in his quest to consolidate peace and unity and foster the growth of the nation.
It is in the same spirit that the Party’s hierarchy has begun laying ground work for the twin elections expected this year. The maturity of Cameroonians during the October 7 elections as saluted by many observers is telling of the growing interest the population is showing in this regard. This explains why the CPDM is setting out early on the journey, tending an ear to its militants and meting out advice on the animation of the Party in the grassroots. Cognizant of the stakes this year, the Party is ready as always to cede to Elecam’s call to attain 10million registered voters by massively sensitizing its militants on the field. 
Thanks to the various statutory meetings to be held by the sections and subsections as provided for by the Basic Texts of the Party, the hierarchy is intent on making everyone of them count. So far, many sections have been meeting to draw their roadmaps for the year, bearing in mind that the terrain is not as smooth with several political parties seeking places at the National Assembly and in the various councils. According to Jean Nkuété, in renewing their confidence in Paul Biya, Cameroonians are expecting him to manage the affairs of the state in a manner that would favour the common man. This is thus a call for militants to contribute each in their capacities in accomplishing the tasks set to keep the coals of the party alive, for as the SG said, during the National President’s new mandate, the CPDM ought to be better Paul Biya’s most sure rear guard.
16 janvier 2019

C’est par un déploiement sans pareil et une activité permanente sur le terrain que le Parti entend apporter le soutien le plus sûr du Président en 2019.

14 août 2018

C’était au cours d’une réunion organisée par le Bureau national de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), le 13 août 2018, au siège du Comité central.

18 juillet 2018

Après la convocation du corps électoral la semaine dernière, le bon militant du Rdpc doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour  assurer la victoire de son candidat.

16 mai 2018

Pour une fête réussie, le secrétaire général du Comité central a rencontré le 09 mai dernier, les présidents de sections du Mfoundi, avec des consignes précises.