« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

16/11/2018 - 01:00
Réactions..

31 août 2011

Dahirou Hamidou, président de la section RDPC du Diamaré Centre II à Maroua
« Nous allons investir Paul Biya »
C’est avec satisfaction que la section RDPC du Diamaré Centre II a accueilli l’annonce du congrès ordinaire de notre parti. Sans attendre, j’ai réuni mes collaborateurs afin qu’ensemble nous mettions sur pied une stratégie de mobilisation de nos militants ; question d’assurer un plébiscite au candidat du RDPC lors de l’élection présidentielle d’octobre prochain. Notre souhait est qu’au cours de ce congrès, le président national soit investi comme notre porte-étendard. Car avec Paul Biya, c’est la paix, c’est le progrès, c’est la démocratie, autant de principes qui font la fierté des Camerounais et que de nombreux pays nous envient.

Ze Koundi, Président section Lom et Djérem Ouest 1, Bélabo
« Les défis du congrès sont grands… »
La
section de Lom et Djérem Ouest 1 à Bélabo est prête pour participer au
congrès. Je dois tout d’abord signaler que le travail sur le terrain a
été assuré. Toutes les sous sections et comités de base sont en état de
veille en attendant la convocation du corps électoral. Nous avons
soutenu la campagne d’inscriptions sur les listes électorales,
l’animation du parti et la sensibilisation des sympathisants à nous
rejoindre. A ce jour, je puis vous dire que la victoire dans notre
section n’est plus à discuter. Même s’il faut rester vigilant, notre
territoire ne connait pas de vents contraires.

Moamosse Sakandela Gustave, président de la section Haut-Nyong Centre, Abong-Mbang
« Nous allons au congrès pour renforcer notre soutien au président Paul Biya »
Pour
ce qui est de la section du Haut-Nyong centre, il n’y a pas de souci.
Abong-Mbang contrairement à ce que certains pensent, a déjà pansé ses
blessures. Maintenant il ne reste qu’un devoir : celui de témoigner
notre soutien au président qui est toujours à notre écoute. Les fils et
filles de cette unité administrative savent plus que quiconque qu’il n’y
a pas un autre candidat en dehors de Paul Biya. Nous allons au congrès
pour lui témoigner ce soutien. C’est la contrepartie de la sollicitude
qu’il n’a jamais cessé de nous témoigner, même dans les moments
difficiles.

Ngonbossom Kiringa Déborah, vice-présidente de la section Rdpc Lom et Djérem sud
« Nous irons au congrès même dans la douleur… »
Malgré
la douleur  suite au décès de notre camarde président, Longuia Toutoura
Rémy, cela ne va empêcher en rien notre participation. Et c’est à ce
niveau que nous devons montrer notre degré de fidélité au parti. Les
hommes sont faits pour passer, mais les institutions restent. Notre plus
grande préoccupation c’est de renforcer le capital de représentativité
au sein des instances dirigeantes du parti. Le comité central et le
bureau politique. La sensibilisation de tous les délégués qui prendront
part au congrès est presque assurée. Ce sera l’occasion pour nous de
réitérer le souhait que notre candidat Paul Biya se présente à nouveau
et que nous lui apportons tout le soutien qu’il attend de nous.

S.M Aoudou Koeke Justin, président de la section Lom et Djérem Nord 2, Ngoura
« Nous devons rester solidaires dans notre démarche »
Nous
n’avons rien à craindre. Le Rdpc est un parti de rassemblement. Ce qui
signifie que nous ne devons pas avoir des divergences dans notre
démarche. Nous avons tenus des réunions de sensibilisation pour tracer
le chemin à suivre. Le premier c’est le soutien au président Paul Biya.
Le second c’est de lui demander de venir lancer sa campagne à l’Est et
qu’il vienne lui-même poser la première pierre du projet de Lom Pangar.
Nous avons notre route qui est pour nous un calvaire, et en dernier
ressort, revoir l’effectif des nôtres au niveau du comité central et du
bureau politique. Voilà notre démarche et les préoccupations pour le
congrès.


Articles similaires

14 décembre 2017

Le président de la République a activement  pris part aux travaux du sommet sur le changement climatique dénommé « One Planet Summit », qui s’est tenu dans la capitale française le mardi 12 décembre 2017.

29 novembre 2017

Le président de la République participe au 5ème sommet entre les deux organisations inter-étatiques qu’abrite la capitale ivoirienne les 29 et 30 novembre 2017.

19 mai 2016

Le chef de l’Etat l’a rappelé mardi, à l’ouverture de la conférence économique internationale de Yaoundé (une première !), l’objectif du Cameroun est d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035. C’est  « une cause nationale ».

19 mai 2016

Même si le Cameroun mise beaucoup sur les financements étrangers pour booster son économie, les nationaux sont également appelés à participer à cette mouvance.

07 novembre 2014

Le spectacle organisé à l’occasion de la célébration des 32 ans du Renouveau au palais des Congrès a été un grand moment d’hommage à un grand bâtisseur dont le règne rime avec efficience et prospérité.