« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/10/2018 - 18:30
Résolutions de politique économique et financière

20 septembre 2011

A l’occasion de la tenue du 3e Congrès ordinaire du RDPC, Après avoir suivi le discours d’ouverture et de politique générale du Président National, Après avoir pris en compte les difficultés ayant entravé la marche en avant de l’Economie Nationale, économie ayant été affectée par des crises économiques et financière successives, Tenant compte de la situation actuelle de l’économie nationale qui sort progressivement  de ces difficultés  grâce aux actions de stabilisation des finances publiques et des sacrifices consentis par le peuple camerounais,

LA COMMISSION DE POLITIQUE ECONOMIQUE ET FINANCIERE, FELICITE le Président National du RDPC, Son Excellence Paul BIYA, Chef de l’Etat, pour l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés, venue marquer la fin des programmes d’austérité tous azimuts et assurer la restauration des grands équilibres macroéconomiques, l’assainissement de nos finances publiques, et le repositionnement de l’Economie de notre pays sur le sentier prometteur de la prospérité et de la relance de l’emploi. SALUE la justesse de l’option pour la Politique des Grandes Ambitions, matérialisée par la « Vision 2035 » et la « Stratégie pour la Croissance et l’Emploi »,  portées par le RDPC et selon lesquelles le Cameroun entend devenir un pays Emergent, Démocratique et Uni dans sa diversité, à l’horizon 2035 ;PROPOSE au Congrès l’adoption des résolutions ci-après :RESOLUTION N°1 Dans le domaine de la politique économique, le Congrès exhorte le Gouvernement à mettre en œuvre un libéralisme économique à visage humain en s’appuyant sur la modernisation de l’appareil de production, l’accélération de la croissance économique, le lancement des grands travaux sur tout  le territoire national et la diversification des activités économiques, industrielles, minières et agricoles.A cet effet il s’agit de :• intensifier la poursuite de la mise en œuvre des grands projets structurants et  porteurs de croissance dans les domaines  des transports, de l’énergie, des télécommunications, des mines, de l’industrie, du tourisme ;• valoriser le potentiel agricole du pays et accroître la production nationale en vue d’assurer l’autosuffisance alimentaire tout en favorisant l’exportation d’une partie de la production vers les marchés extérieurs ;• renforcer les capacités productives des zones rurales par l’amélioration du cadre de vie (eau, électricité…), et par un accès plus large au financement et à l’encadrement des producteurs ; • opérationnaliser la Banque agricole et la Banque des petites et moyennes entreprises ;• mettre sur pied un programme volontariste de création d’emplois  décents notamment en faveur des jeunes, programme accordant une place de choix à l’auto-emploi ;• renforcer l’encadrement du secteur informel et la migration vers le secteur formel;• garantir le pouvoir d’achat des consommateurs en luttant contre la hausse des prix ;• mieux prendre en compte les problèmes de l’environnement et de la biodiversité  dans la mise en œuvre des projets de développement ;• prendre toutes les dispositions en vue d’accroitre l’implication de la diaspora au développement économique du pays.
RESOLUTION N°2Dans le domaine de la politique financière, le Congrès exhorte le Gouvernement à poursuivre les réformes engagées en vue de l’assainissement des finances publiques.Il s’agira notamment de :• assainir les actions en recettes et en dépenses en vue d’améliorer l’équilibre des finances publiques et de favoriser la diversification des sources de financement de l’économie nationale ;• poursuivre l’assainissement du fichier solde de l’Etat ;• rendre la politique fiscale nationale toujours plus incitative en vue d’accroitre les investissements dans les secteurs prioritaires ;• maintenir les grands équilibres macroéconomiques ;• moderniser le système comptable de l’Etat et élaborer une nouvelle nomenclature ;• accélérer l’opérationnalisation de la Caisse des Dépôts et Consignations ;• poursuivre l’audit, l’analyse et l’assainissement du secteur de la microfinance ;• renforcer le processus de bancarisation et de facilitation de l’accès des camerounais au crédit.
RESOLUTION N°3Dans le domaine de la Gouvernance économique, le Congrès exhorte le Gouvernement à mettre en œuvre une gestion reposant sur les principes de probité et de reddition des comptes. 
• A cet effet il s’agira de :• poursuivre avec acharnement la lutte contre la corruption et les détournements de deniers publics ;• renforcer l’action de la Chambre des Comptes, de la Commission Nationale Anti –Corruption, de l’Agence Nationale d’Investigation Financière, du Contrôle Supérieur de l’Etat, de l’Agence de Régularisation des Marchés Publics et des Commissions Ministérielles  de lutte contre la corruption ;• parachever et consolider notre option irréversible de décentralisation en vue d’améliorer l’efficacité de l’action publique au niveau local et des citoyens de base.• renforcer la sécurité juridique et judiciaire des affaires ;• généraliser la mise en place de guichets uniques de création des entreprises en mettant l’accent sur la réduction des délais de traitement des dossiers ;• intensifier la lutte contre la criminalité économique et le grand banditisme afin de permettre aux camerounais  et aux étrangers résidant dans notre pays de vaquer paisiblement à leurs occupations./-

Fait à Yaoundé, le 16 Septembre 2011

Pour le 3ème Congrès Ordinaire     

 Le Président du Bureau
M. CAVAYE YEGUIE DJIBRIL


Articles similaires

14 août 2018

C’était au cours d’une réunion organisée par le Bureau national de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), le 13 août 2018, au siège du Comité central.

18 juillet 2018

Après la convocation du corps électoral la semaine dernière, le bon militant du Rdpc doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour  assurer la victoire de son candidat.

16 mai 2018

Pour une fête réussie, le secrétaire général du Comité central a rencontré le 09 mai dernier, les présidents de sections du Mfoundi, avec des consignes précises.

16 mai 2018

Celebrating a common heritage, one and indivisible Cameroon is what the ruling party is preparing to fete come May 20.

09 mai 2018

Philemon Yang, Head of the Central Committee Regional Permanent Delegation for the North West is on a tour of the divisions to mobilize militants.