« Cameroon People's 
Democratic Movement »

16/01/2019 - 16:15
Groupes parlementaires Rdpc
Groupes parlementaires Rdpc
De nouveaux hommes aux commandes

22 March 2017

Ils ont été élus hier, au terme de deux séances de travail distinctes tenues avec le Secrétaire général du Comité central, Jean Nkuété au Palais des congrès de Yaoundé.

Comme il est de tradition à l’ouverture de chaque année législative, la famille du Rdpc s’est réunie le 21 mars 2017 en fin de matinée, sous la houlette de son Secrétaire général, Jean Nkuété qu’accompagnaient les membres de son secrétariat général. Il s’agissait  d’une part, de procéder à l’investiture des militants devant représenter le Parti lors des élections des bureaux des deux chambres du Parlement, et d’autre part pour élire les membres du bureau des groupes parlementaires Rdpc à l’Assemblée nationale et au Sénat, conformement à l’article 52, alinéa 1 du Réglement intérieur du parti.Dans leurs mots introductifs, les doyens d’âge à l’Assemblée nationale et au sénat ont salué la mémoire des camarades disparus, dont celle le ministre Joseph Charles Doumba, ancien Secrétaire général du Comité central du Rdpc, pour qui l’assistance a, à chaque fois, observé une minute de silence.

Au terme de la réunion que le SG a tenue avec les membres du Sénat à 12h, il ressort que le bureau du groupe sera dirigé par Chief Tambe Tando. Le sénateur du Sud-ouest remplace à ce poste Peter Mafany Musonge, Grand chancelier des ordres nationaux, ancien Premier ministre et récemment nommé président de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et le multiculturalisme, qui quitte la Chambre haute du Parlement. Calvin Zang Oyono, et Abdoulaye Wouyak Marava ont respectivement gardé leur poste de vice-président et de secrétaire.Avec les membres de l’Assemblée nationale, une heure auparavant, Jean Nkuété, mandataire du Rdpc, s’était livré au même exercice, qui avait abouti à la désignation du trio Jean Bernard Ndongo Essomba, l’honorable Meboka  et Vincent De Paul Emah Etoundi aux postes respectifs de président du groupe, vice-présidente et secrétaire.


Statut quo ante

Au nom de leurs collègues du bureau, les deux présidents ont tour à tour demandé au Secrétaire général du Comité central de transmettre leurs sincères remerciements au Président National du Rdpc et Président de la République, Paul Biya pour leur avoir confié cette lourde responsabilité. Avant de promettre de tout mettre en œuvre pour être à la hauteur de la confiance placée en eux. Aussi bien avec les députés qu’avec les sénateurs, le deuxième point à l’ordre du jour a consisté en l’investiture des candidats du Parti pour l’élection des bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat.

A la lecture des listes des investitures que donne Pierre Moukoko Mbonjo en sa qualité de Secrétaire adjoint à la Communication du Comité central du Rdpc, il ressort que l’onction du Parti a été renouvelée à Cavaye Yéguié Djibril comme candidat à la présidence de l’auguste chambre, Hilarion Etong Ndzong pour le poste de 1er vice-président, les vice-présidents Théophile Baoro Emilia Monjowa Lifaka, Kombo Gberi et Théodore Datouo et les trois questeurs : Kamssouloum Abba Kabir, Pauline Ndoumou et Njingum Musa Mbutoh.Idem au bureau du Sénat, où les membres du bureau ont tous été reconduits, à savoir : le président Marcel Niat Njifenji, le Premier vice-président Aboubakary Abdoulaye, Genevieve Tjouès, Sylvestre Naah Ondoua, Simon Achidi Achu et les questeurs  Jean Baptiste Baskouda, Lucas Njinfua Fontem, Paulette Bisseck et Baba Hamadou , Fon Teche Njei II , Samuel Obam Assam, Marie Claire Moampéa et Pierrette Hayatou Aïcha comme Secrétaires.

Avant leur départ pour la séance plénière élective respectivement au palais de verres de Ngoa-Ekelle et au Palais des congrès, le Secrétaire général du Comité central du Rdpc leur a recommandé d’être des parlementaires dignes du Rdpc, capables de défendre les intérêts de leurs collègues, de leurs camarades et du Camerounais en général.

Serge Williams Fotso

Articles similaires

16 January 2019

Amongst the many things the Cameroon People’s Democratic Movement has on its to-do list, is readying the terrain for the legislative and municipal elections slated to hold this year.

As the ruling party, the CPDM shone by its achievements in 2018, the most glaring being the overwhelming victory of its candidate Paul Biya at the presidential elections. It didn’t take a day’s work for such an outcome. In fact, the Party invested adequate time and resources to galvanise its militants towards a favourable ending. In the congratulatory speech read by Jean Nkuété, Secretary General of the Central Committee when the results of the elections were proclaimed by the Constitutional Council, he acknowledged the unalloyed support of the militants, the commitment to see the goals set by the Party attained as reasons for the victory the Party was recording. It was in this light that he beckoned militants to remain loyal and unswerving in lending their support to the Head of State in his quest to consolidate peace and unity and foster the growth of the nation.
It is in the same spirit that the Party’s hierarchy has begun laying ground work for the twin elections expected this year. The maturity of Cameroonians during the October 7 elections as saluted by many observers is telling of the growing interest the population is showing in this regard. This explains why the CPDM is setting out early on the journey, tending an ear to its militants and meting out advice on the animation of the Party in the grassroots. Cognizant of the stakes this year, the Party is ready as always to cede to Elecam’s call to attain 10million registered voters by massively sensitizing its militants on the field. 
Thanks to the various statutory meetings to be held by the sections and subsections as provided for by the Basic Texts of the Party, the hierarchy is intent on making everyone of them count. So far, many sections have been meeting to draw their roadmaps for the year, bearing in mind that the terrain is not as smooth with several political parties seeking places at the National Assembly and in the various councils. According to Jean Nkuété, in renewing their confidence in Paul Biya, Cameroonians are expecting him to manage the affairs of the state in a manner that would favour the common man. This is thus a call for militants to contribute each in their capacities in accomplishing the tasks set to keep the coals of the party alive, for as the SG said, during the National President’s new mandate, the CPDM ought to be better Paul Biya’s most sure rear guard.
16 January 2019

C’est par un déploiement sans pareil et une activité permanente sur le terrain que le Parti entend apporter le soutien le plus sûr du Président en 2019.

07 November 2018

Le secrétaire général adjoint du Comité central du Rdpc, le Dr Hamadjoda Adjoudji s’est éteint à l’hôpital américain de Neuilly en France, des suites de maladie.

14 August 2018

C’était au cours d’une réunion organisée par le Bureau national de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), le 13 août 2018, au siège du Comité central.

18 July 2018

Après la convocation du corps électoral la semaine dernière, le bon militant du Rdpc doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour  assurer la victoire de son candidat.