« Cameroon People's 
Democratic Movement »

17/02/2019 - 12:36
Présidentielle 2018
Présidentielle 2018
Ce qui est attendu d’un bon militant

18 July 2018

Après la convocation du corps électoral la semaine dernière, le bon militant du Rdpc doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour  assurer la victoire de son candidat.

Depuis la signature, le 07 juillet dernier, du décret appelant les électeurs à se rendre aux urnes le 07 octobre 2018 à l’effet d’élire le président de la République, les militants des partis politiques sont de nouveau sur la sellette. En effet, avec ou sans l’encadrement formel des formations et des organes auxquels ils appartiennent, ils doivent prendre le relais pour garantir  à leurs candidats respectifs, la victoire. Ainsi, pour ce qui est du Rdpc, il est attendu du bon et vrai militant qu’il prenne toutes les dispositions légales utiles qui permettent d’assurer la victoire la plus confortable possible au président Paul Biya.

 

En premier lieu, il s’agit de vérifier qu’on est effectivement électeur. Cela passe par la consultation de la liste électorale qu’Elections Cameroon va publier  dans les prochains jours, conformément au code électoral. La présence de son nom sur cette liste signifie non seulement que l’on est régulièrement enregistré comme électeur, mais aussi que l’on dispose du titre qui permet de prendre part aux opérations électorales : la carte d’électeur. La deuxième précaution consiste donc à rentrer en possession de ladite carte, sur présentation, au Cameroun, de sa carte nationale d’identité, et à l’étranger, de sa carte consulaire.Au même moment, le bon militant vérifie, au moyen de la sensibilisation, que ses camarades, les autres sympathisants du Rdpc et supporters de son candidat ont pris ces dispositions, pour pouvoir également voter le jour du scrutin. Après, il se joint à la campagne électorale, pour expliquer à tous les électeurs, le projet de société de son candidat, en défendant son bilan. A cet effet, le bon militant, qu’il soit membre d’une équipe officielle de campagne ou non, ne s’écarte pas de la ligne traçée par le parti. S’il est admis que le discours puisse en tant que de besoin, être adapté sur le terrain en fonction des circonstances, il doit rester fidèle à celui du candidat et du parti : le bon militant n’ajoute ou n’enlève rien aux promesses du candidat, et reste exhaustif sur ses réalisations antérieures.

 

Il sensibilise et mobilise ses camarades, sympathisants et supporters du candidat sur l’importance du vote et va, le jour du scrutin, mettre dans l’urne, le bulletin de vote de Paul Biya. Il défend enfin son vote en communiquant en temps réel aux représentants du parti toutes les irrégularités observées avant, pendant et après les opérations électorales et en s’assurant, pendant le dépouillement des bulletins de vote, que  le résultat enregistré dans son bureau de vote est celui issu des urnes.  

Longin Cyrille Avomo


Articles similaires

16 January 2019

Amongst the many things the Cameroon People’s Democratic Movement has on its to-do list, is readying the terrain for the legislative and municipal elections slated to hold this year.

As the ruling party, the CPDM shone by its achievements in 2018, the most glaring being the overwhelming victory of its candidate Paul Biya at the presidential elections. It didn’t take a day’s work for such an outcome. In fact, the Party invested adequate time and resources to galvanise its militants towards a favourable ending. In the congratulatory speech read by Jean Nkuété, Secretary General of the Central Committee when the results of the elections were proclaimed by the Constitutional Council, he acknowledged the unalloyed support of the militants, the commitment to see the goals set by the Party attained as reasons for the victory the Party was recording. It was in this light that he beckoned militants to remain loyal and unswerving in lending their support to the Head of State in his quest to consolidate peace and unity and foster the growth of the nation.
It is in the same spirit that the Party’s hierarchy has begun laying ground work for the twin elections expected this year. The maturity of Cameroonians during the October 7 elections as saluted by many observers is telling of the growing interest the population is showing in this regard. This explains why the CPDM is setting out early on the journey, tending an ear to its militants and meting out advice on the animation of the Party in the grassroots. Cognizant of the stakes this year, the Party is ready as always to cede to Elecam’s call to attain 10million registered voters by massively sensitizing its militants on the field. 
Thanks to the various statutory meetings to be held by the sections and subsections as provided for by the Basic Texts of the Party, the hierarchy is intent on making everyone of them count. So far, many sections have been meeting to draw their roadmaps for the year, bearing in mind that the terrain is not as smooth with several political parties seeking places at the National Assembly and in the various councils. According to Jean Nkuété, in renewing their confidence in Paul Biya, Cameroonians are expecting him to manage the affairs of the state in a manner that would favour the common man. This is thus a call for militants to contribute each in their capacities in accomplishing the tasks set to keep the coals of the party alive, for as the SG said, during the National President’s new mandate, the CPDM ought to be better Paul Biya’s most sure rear guard.
16 January 2019

C’est par un déploiement sans pareil et une activité permanente sur le terrain que le Parti entend apporter le soutien le plus sûr du Président en 2019.

07 November 2018

Le secrétaire général adjoint du Comité central du Rdpc, le Dr Hamadjoda Adjoudji s’est éteint à l’hôpital américain de Neuilly en France, des suites de maladie.

14 August 2018

C’était au cours d’une réunion organisée par le Bureau national de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), le 13 août 2018, au siège du Comité central.

16 May 2018

Pour une fête réussie, le secrétaire général du Comité central a rencontré le 09 mai dernier, les présidents de sections du Mfoundi, avec des consignes précises.