Site Web Officiel du Journal L'Action
Document

CIRCULAIRE N° 003/RDPC/CC/SG/CAB DU 7 mars 2017 : RELATIVE A LA CELEBRATION, LE 24 MARS 2017, DU 32ème ANNIVERSAIRE DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE DU PEUPLE CAMEROUNAIS

LE SECRETAIRE GENERAL DU COMITE CENTRALAMesdames et Messieurs les Chefs de Délégations  Permanentes Régionales et Départementales du Comité Central ; Mesdames et Messieurs les Présidentes et Présidents des Sections RDPC, OFRDP  et OJRDPC ;Toutes les militantes et tous les militants RDPC, OFRDPC et  OJRDPC.

Thème : « Tous derrière le Président Paul BIYA pour la consolidation de l’unité, de  l’intégration nationale et de  la paix sociale, gages du vivre ensemble camerounais dans l’harmonie et la performance économique durable».

Le  32ème  anniversaire du  Rassemblement Démocratique  du Peuple  Camerounais  que nous  célébrons le 24 mars 2017 intervient   dans  un contexte  marqué par  la poursuite de  l’exécution  soutenue des   programmes  de  développement. 
  En effet,  tirée   du  côté de l’offre  par  le dynamisme  des activités  dans  le secteur  primaire  et l’amélioration  progressive  des activités des secteurs secondaire  et  tertiaire,   et du côté de la  demande  par la  forte tenue  de la  consommation  finale, l’économie  camerounaise est en croissance  avec  un taux supérieur à la  croissance  africaine. Le Cameroun  demeure ainsi  la  principale  économie  d’Afrique  Centrale  au regard  de la  structure  du produit  intérieur  brut  et  de la  diversification. Dans sa  course  à  l’émergence  en  2035,   notre  pays talonne déjà les objectifs  du  millénaire,  ce  qui,  comme  il  fallait  s’y  attendre,  ne pouvait plaire  à  tout le monde.   A preuves : le  terrorisme  auquel  nous  faisons face avec  courage et les velléités   d’atteinte à l’unité  nationale.   
Ainsi, depuis  un certain temps, le Cameroun  est  confronté à des  problèmes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, localités qui reflètent pourtant  de manière exceptionnelle la diversité culturelle considérée comme l’un des symboles forts et l’un des marqueurs de référence de l’identité camerounaise. Il est clairement établi que le climat qui prévaut aujourd’hui dans ces deux régions procède, ni plus, ni moins, de tentatives désespérées de déstabiliser les institutions de la République et de créer des tensions durables dans notre pays. 
Naturellement, comme la très grande majorité de nos compatriotes, les militantes et les militants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais déplorent ce qui se passe dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Ayant pris la pleine mesure de la situation, le Président de la République a créé la Commission Nationale de Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme dont l’une des principales missions est de questionner le vécu du pluralisme socioculturel camerounais dans la perspective d’une meilleure prise en compte de cette diversité dont nous sommes si fiers dans le fonctionnement des institutions et le vivre ensemble national.
Comme  chacun le  sait, le  Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais  a fait de l’unité le premier terme de sa devise pour bien marquer le rôle fondamental, central et catalyseur  de cette  valeur  cardinale sur le long chemin de la construction nationale, car l’unité stimule le progrès, fortifie la démocratie et soutient  la paix. C’est surtout une quête et une construction permanentes  et elle  requiert, à  ce  titre, une vigilance de tous les instants.
Par-dessus  tout, l’unité nourrit la Nation. La Nation que notre parti envisage comme une collectivité humaine parfaitement intégrée qui transcende les particularismes ethniques, religieux et linguistiques et qui a une conscience vitale et confiante de son unité et de sa solidarité, c’est-à-dire une collectivité qui partage une histoire commune et mue par une volonté de vivre ensemble un destin commun. C’est dire que pour le RDPC, pour les militantes et les militants du RDPC sur l’ensemble du territoire national, le Cameroun  est un et indivisible, conformément à la loi fondamentale de notre pays dont nous nous sommes librement dotés et en vertu des convictions que  nous partageons  depuis la création du RDPC qui, faut-il le  rappeler, vise  le rassemblement et la mobilisation de toute les  populations du Cameroun.
Aussi, le  24 mars 2017, la grande famille des militantes, militants, amis, sympathisants et électeurs du RDPC, ainsi que les compatriotes de bonne volonté sont conviés à placer la consolidation  de l’unité nationale au cœur de la célébration du 32ème anniversaire, pour en mesurer, évaluer et apprécier tous les contours, tant il est vrai que  cette unité peut être compromise dans tous nos comportements quotidiens, partout où nous sommes amenés à rencontrer des compatriotes différents. A cet  effet, le  thème retenu pour  la  célébration s’intitule: « Tous derrière le Président Paul BIYA pour la consolidation de l’unité,  de l’intégration nationale et de  la paix sociale, gages du vivre ensemble camerounais dans l’harmonie et la performance économique durable».
 Aujourd’hui plus qu’hier,  tous les Camerounais de bonne volonté, au premier rang desquels les militantes et militants de notre parti doivent resserrer leurs rangs pour parler d’une seule et même voix, en soutien au Président de la République dans les nobles combats qu’il mène inlassablement sur les tous les fronts, notamment ceux de l’amélioration continue de la qualité et des conditions de vie des populations, du maintien de la paix, de la sauvegarde de l’intégrité territoriale, du renforcement de l’unité nationale comme préalable à l’intégration nationale, de l’émergence.
C’est en effet la grande mobilisation unitaire du peuple camerounais derrière le Chef de l’Etat qui vaut à notre pays de gagner progressivement et largement  la guerre contre Boko Haram. C’est l’unité et la solidarité de nos jeunes joueurs qui ont permis  les succès éclatants des équipes nationales de football féminin et masculin lors des CAN 2016 au Cameroun et  en 2017 au Gabon. C’est la solidarité nationale qui assure la résilience de notre économie et la poursuite de l’exécution des programmes de développement dans le cadre des différents plans en cours.
Bien évidemment, l’unité nationale suppose l’unité dans nos propres rangs et une mobilisation générale du Parti derrière le Président National, qui doit toujours être  sûr de  compter sur l’engagement et le soutien  sans faille de chaque militante et chaque militant en toute circonstance. Les messages à délivrer lors des manifestations relatives à la célébration du 32ème  anniversaire du RDPC seront donc structurés autour de l’exaltation de l’unité nationale et de l’unité au sein du Parti, sans oublier les nécessaires rappels concernant les inscriptions sur les listes électorales et le renforcement de la vigilance.Sur l’ensemble du territoire national, les manifestations de circonstance sont supervisées au niveau régional par les Chefs de Délégations Permanentes Régionales  du Comité Central, tandis que les Chefs de Délégations Permanentes Départementales en assurent l’encadrement au niveau départemental.
Dans chaque Section, le Président de Section RDPC est responsable de l’organisation  des manifestations. Il veillera, comme à l’accoutumée, à la mobilisation optimale des militantes et des militants du ressort, notamment celles et ceux : Membres du Bureau Politique,  du Comité Central et des Bureaux Nationaux des Organisations Spécialisées, Membres du Gouvernement et assimilés, Parlementaires, Magistrats Municipaux, Directeurs Généraux, Cadres d’entreprises publiques et privées, Elites extérieures et intérieures, etc. S’agissant d’une célébration placée sous le signe de la mobilisation et de l’unité derrière le Président de la République, il conviendra d’associer aux différentes manifestations dans les Sections les amis et alliés du RDPC et   les populations en général.
Je compte sur chacune et chacun d’entre vous pour le succès éclatant de la célébration du 32ème  Anniversaire du RDPC.
 
Bonne fête à toutes et à tous.                   Yaoundé, le 7 mars 2017Le Secrétaire Général du Comité Central,(é) Jean NKUETE