« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

21/04/2018 - 17:34
20 mai 2017
20 mai 2017
Le Rdpc tiendra son rang

10 mai 2017

La hierarchie du Parti veut faire de la prochaine fête de l’Unité, un grand moment d’exaltation du patriotisme et de soutien aux institutions de la République et à celui qui les incarne, Paul Biya.

Tout se prépare sans tambour ni trompette au sein du Parti pour que ce rendez-vous rentre dans l’histoire. que ce soit à Yaoundé, le siège des institutions ou dans les sections, le Rdpc affichera fière allure lors de la célébration de ce 45ème anniversaire de l’Etat unitaire pas comme les autres. Au moment où certains compatriotes veulent en effet mettre par tous les moyens à mal cette unité du Cameroun chèrement acquise, le Rdpc veut montrer et démontrer que l’écrasante majorité de citoyens veut absolument rester ensemble.  Et que c’est en restant unis et solidaires que les Camerounaises et les Camerounais sont plus forts que jamais et prêts à relever ensemble les défis présents et futurs. 

En présidant personnellement  toutes les réunions de lancement de ces préparatifs, le Secrétaire général du Comité central  a été clair : le Rdpc qui a de tout temps œuvré pour la consolidation de cette unité nationale, doit tenir son rang le jour-J, par son enthousiasme débordant et son soutien inconditionnel aux institutions de la République et à celui qui les incarne. Pour Jean Nkuété en effet, la célébration du 42ème anniversaire de la fête nationale du Cameroun le 20 mai 2017 prochain, doit être l’occasion pour le peuple de militants et tous les autres compatriotes de bonne volonté, de démontrer qu’en dépit de leur diversité et de quelques incompréhensions, le peuple camerounais tient à la forme actuelle de l’Etat comme à la prunelle de ses yeux. 

S’appuyant sur la formidable célébration du 34ème anniversaire du Rdpc le 24 mars dernier où l’on a vu un peuple de militants totalement en phase avec son Président national, le Rdpc doit également saisir cette occasion pour démontrer au monde entier qu’il reste mobilisé comme un seul homme derrière son Président national, Paul Biya, qui reste absolument l’Homme de la situation. Au niveau de Yaoundé la capitale politique, le ministre Bidoung Mkpatt, le Secrétaire aux Organisations spécialisées, dont l’expertise en la matière est avérée, a déjà lancé les  entrainements des carrés spéciaux devant défiler au Boulevard du 20 mai devant le chef de l’Etat. L’on annonce comme à l’accoutumée, de nombreuses innovations qui viendront relever l’éclat de la fête.

Dans les sections, il est demandé aux chefs de délégations permanentes de mettre le turbo pour que la fête y soit totale et à la hauteur de ce parti politique dont le sens de l’organisation est légendaire. Ils ont parfaitement rempli le contrat le 24 mars dernier et ils devront faire encore mieux le 20 mai, pour que le peuple camerounais envoie une fois de plus, un message fort et sans ambiguïté au monde entier : il entend rester maître de son destin en choisissant librement ses dirigeants. En abhorrant  toute manipulation et toute déstabilisation.            

Claude Mpogué


Articles similaires

05 octobre 2011

Tout le monde l’attendait. Les électeurs, les équipes de campagne du RDPC et les autres candidats guettaient et espéraient son passage dans une de leurs localités.

03 octobre 2011

La visite de travail du coordonnateur opérationnel de campagne de Paul Biya a été l’occasion pour l’élite du Mayo Sava de réaffirmer sa fidélité inébranlable aux idéaux prônés par  président candidat.

03 octobre 2011

Chassé-croisé

A l’aéroport de Maroua Salak ce vendredi après midi, on aurait dit que les dinosaures politiques Camerounais s’étaient donnés rendez-vous ici. On pouvait voir dans la salle d’honneur : René Sadi, à la tête d’une forte délégation, accueilli par les hauts dignitaires du Parti du département du Diamaré ; Fru Ndi, toujours flanqué d’un Joshua Osih désireux de ce faire remarquer et Adamou Ndam Njoya dont la présence fut remarquable par le nombre de femmes du Noun venus l’acclamer. 

03 octobre 2011

Comment le quotidien Le Jour a réussi l’exploit d’exhumer deux mois après sa parution, un article du quotidien français Le Monde qui présente le président Paul Biya comme un « dictateur » qui veut s’éterniser au pouvoir par le biais d’un « scrutin verrouillé ».

02 octobre 2011

René Sadi, coordonnateur opérationnel de la campagne du Rdpc

« Rassurer les miens »On ne me reprochera pas de confirmer que c’était quand même la visite d’un frère, d’un fils à ses frères et sœurs. Mais avant eux, j’ai visité d’autres régions, d’autres compatriotes. Ça fait quand même quatre ans que je suis au secrétariat du Comité central du parti. C’était bien que cette visite coïncide avec la campagne électorale que je conduis en symbiose avec le Premier ministre à travers le pays. Donc j’ai choisi Bafia comme l’une des étapes importantes. J’ai donc fait d’une pierre deux coups, ma visite fraternelle, familiale et de lancement de la campagne. Et là vraiment tout s’est bien passé.


Le Site Web de la Campagne

Unes du Journal L'Action

L'ACTION 783
L'Action 1051
L'Action 986
L'Action 993
L'ACTION 790

Abonnement Journal L'Action

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!