« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

25/06/2017 - 02:14
Diarrhées à rotavirus : la campagne de lutte en marche
Diarrhées à rotavirus : la campagne de lutte en marche
Chantal Biya lance l’antidote

02 avril 2014

La Première dame, marraine nationale de la vaccination, a procédé vendredi 28 mars 2014, au palais des Sports de Yaoundé, au lancement d’une campagne de vaccination qui doit toucher tout le pays.

L’administration proprement dite des premières doses de vaccin par Mme Chantal Biya en personne a été le principal temps fort de cette cérémonie. Deux gouttes dans la bouche de chacun des quatre enfants venant des régions du Nord, du Centre, de l’Ouest et du Nord-Ouest. Instant plein d’émotion pour leurs mamans qui ne cachent pas leur joie. « Cet acte restera gravé dans ma mémoire et je ne cesserai de raconter à ma fille qu’elle a reçu le premier vaccin contre le rotavirus de la Première dame, Chantal Biya », clame Mme Mbazo’o.

Ce geste sera repris par la suite, par le ministre de la Santé publique, le secrétaire d’Etat Alim Hayatou et d’autres partenaires sur six autres enfants. Ce qui fait au total 10 jeunes enfants représentant les dix régions du pays qui ont été vaccinés.

Deux enfants saisissent ainsi l’occasion pour faire passer le message appelant à la sensibilisation des parents sur la nécessité de faire vacciner leurs enfants. Pour la cérémonie d’introduction du vaccin contre les diarrhées à Rotavirus, le Rotarix dans le Programme élargi de vaccination (Pev), cinq allocutions ont respectivement été prononcées par Gilbert Tsimi Evouna, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, Najat Rochdi, représentante du Pnud, Christine Robichon, ambassadeur de France au Cameroun, portant la voix des partenaires bilatéraux, Helen Evans, directrice générale adjoint du projet Gavi-alliance et enfin, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda. Tous les intervenants ont abondé dans le même sens, à savoir que le Rotavirus constitue la principale cause de diarrhées sévères et mortelles chez les enfants âgés de moins de 5 ans. Pour ce faire, chacune des parties prenantes à cette bataille engagée contre les rotavirus, doit s’investir à son niveau, pour que le processus de lutte ainsi amorcé soit un succès.

L’objectif étant  de faire reculer la maladie et plus largement la mortalité infantile et maternelle dans le pays, conformément au 4e Objectif du millénaire pour le développement (Omd). Le calendrier de vaccination prévoit deux doses de vaccin à 6 et 10 semaines après la naissance de l’enfant, en même temps que le vaccin pentavalent. Aussi le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda a rappelé aux parents : « C’est à la vaccination que le Cameroun doit ses progrès en terme de régression de la mortalité infantile », avant de les exhorter à faire ainsi un bon usage du carnet de vaccination. « Il faut désormais tenir à portée de main et ce le carnet de vaccination qui est en réalité la pièce d’état civil de santé de vos enfants », a-t-il conclut.                 

Autour de Mme Chantal Biya au palais des Sports de Yaoundé, les membres du gouvernement, les partenaires bilatéraux et multilatéraux du Cameroun, les associations féminines dont le Cercle des amis du Cameroun (Cerac) fondé par la Première dame, de nombreux enfants dont les élèves du primaire, des lycées et collèges, des mères de familles, des communautés religieuses, des militantes de partis politiques, etc. Bref, la société tout entière a été mobilisée pour cet événement majeur de santé publique au Cameroun. La cérémonie ponctuée d’intermèdes musicaux et humoristique, a été rehaussée par les artistes X-Maleya, Lynda Raymonde, Ottou Marcellin et le Kéguégué, qui ont fait vibrer le palais des Sports. La voix du Cénacle à travers son titre « Mbamba Esae », rend un vibrant hommage à la Première dame, Chantal Biya pour ses œuvres humanitaires et son implication dans la campagne de vaccination dont elle est désormais la marraine. 

Muriel Zang   


Articles similaires

10 mai 2017

Entre transformation de la physionomie des localités et accroissement du nombre  de logements, les perspectives d’épanouissement des populations qu’offrent ces projets du chef de l’Etat camerounais Paul Biya, sont irréversibles.

11 juin 2014

Hommes d’affaires, responsables des municipalités, hommes politiques et populations de la région du Nord ont accueilli avec joie, enthousiasme et satisfaction le prolongement de la voie ferrée de Ngaoundéré dans l’Adamaoua à Ndjamena au Tchad en passant par Garoua. Un projet considéré ici comme le véritable projet structurant de la région.

11 décembre 2013

Je voudrais joindre ma voix à toutes celles qui ont, ici, rendu hommage au Président Mandela.La mort de Nelson Mandela est une grande perte pour l’Afrique et pour le monde.

11 décembre 2013

A l’issue du sommet tenu les 6 et 7 décembre dans la capitale française, de nombreuses résolutions ont été prises. Parmi les plus importantes : doter l’Afrique d’une force de réaction rapide et engager un nouveau partenariat économique pour le développement du continent.

04 décembre 2013

Les organisateurs du sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique ont retenu trois thèmes pour meubler les échanges entre les différentes délégations.

La Campagne Electorale

Spécial 20 Ans de L'Action

Unes du Journal L'Action

L'Action 987
L'ACTION 793
L'Action 1025
L'Action 913
L'ACTION n° 777

Abonnement Journal L'Action

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!