« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/07/2019 - 12:06
Fête de la jeunesse
Fête de la jeunesse
Le train des préparatifs en marche

05 février 2014

Depuis le lancement officiel des activités de la semaine de la jeunesse le 29 janvier 2014, dans les établissements scolaires, les  préparatifs battent en intensité.

A la veille de la célébration de la 48ème édition de la fête de la jeunesse, toutes les parties prenantes à cet événement majeur s’activent. Dans les établissements d’enseignement secondaire, primaire  et maternel, le train des préparatifs a démarré. Dans certains établissements comme le lycée général Leclerc, les activités ont débuté depuis trois semaines avec les entrainements au défilé qui ont pris l’avance sur les festivités. « Le lancement officiel  des activités  de la semaine de la jeunesse édition 2014 aura lieu le 07 février prochain sous la houlette de Jean Claude Tchila, le préfet du Mfoundi », a affirmé Elisabeth Ntonga, le proviseur du lycée Leclerc.

En attendant le démarrage effectif, le club culturel du lycée s’occupe à la préparation des journées de causeries éducatives dont le but est d’édifier les élèves sur l’éthique, le respect des emblèmes, la tolérance et surtout l’acceptation de vivre ou de cohabiter avec les autres malgré la différence culturelle.Pour rester plus proche des élèves et les emmener à comprendre le thème de la célébration de cette année, à savoir « jeunesse, patriotisme et promotion de l’intégration nationale » des  séries de journées d’éducation sont organisées pour interpeller les jeunes à plus d’harmonie et de tolérance. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la matinée dite « des jeunes » organisée le 08 février prochain, viendra hausser l’éclat des festivités en mettant un accent sur la prise en compte de l’esprit de patriote  et d’intégration nationale  en milieu jeune. « Le 08 février les élèves du lycée Leclerc et ceux venus d’ailleurs  présenteront des sketchs où ils mettront en relief l’unité, le respect des emblèmes et surtout les échanges interculturels », confie Yvette Bengono, chef de service des activités post et péri scolaires du lycée Leclerc.

Pour ce qui est de l’assimilation et de la mise en œuvre du problème d’intégration nationale, qui entre dans le cadre de la sensibilisation sociale « Nous marquerons un temps d’arrêt pour attirer  l’attention des jeunes. Dans nos établissements, les services d’orientation et de mise à niveau préparent nos élèves à l’éducation à la citoyenneté.

Ce qui est déjà un acquis », souligne Elisabeth Ntonga, le proviseur du lycée Leclerc.Dans les autres établissements, la fête se prépare de plus belle. Au collège de la retraite par exemple, l’abbé Abraham Minkala, le principal du collège a également  invité ses ouailles à plus de patriotisme et d’éthique. C’est la raison pour la quelle le 03 février dernier il a ouvert le bal des festivités  marquant la célébration de la fête de la jeunesse par une semaine d’évangélisation. Pour lui, « Pour développer notre pays l’on n’a pas seulement besoin d’une main d’œuvre qualifié, mais aussi de l’homme intégrale », c’est-à-dire celui  qui est capable de savoir vivre avec les autres. Plus loin, les activités de la semaine de la jeunesse se poursuivent avec des soirées récréatives et des matches de football  pour favoriser le brassage interculturel. « Les activités que nous organisons servent de porte d’entrée à diverses cultures dans le but de permettre à nos apprenants de contempler ce qu’il y a de beau chez les autres et d’opérer des choix de raison »,  martelé l’abbé Abraham Minkala.

Pour les élèves qui semblent les plus indexés par le thème de la célébration, il est question d’ « Etre jaloux des couleurs  de notre pays et accepter de vivre avec les autres quelque soit leurs origines », souligné Alex Mvodo Oyono, élève en 2nd A4 espagnol au collège de la retraite.Pour les plus petits de la maternelle  et du primaire, la fête s’annonce également belle. A l’école primaire catholique de la retraite, les élèves ont très vite commencé à affiner les pas cadencés qui battront le pavé du Boulevard du 20 mai le 11 février prochain. En attendant le jour-j, la fête se   prépare dans «Une approche intégrale qui regroupe les objectifs d’unité et connaissance de la culture », confie l’Abbé Patrick Mboua, le directeur de l’école.

Thérèse Ngah, stagiaire


Articles similaires

14 décembre 2017

Le président de la République a activement  pris part aux travaux du sommet sur le changement climatique dénommé « One Planet Summit », qui s’est tenu dans la capitale française le mardi 12 décembre 2017.

29 novembre 2017

Le président de la République participe au 5ème sommet entre les deux organisations inter-étatiques qu’abrite la capitale ivoirienne les 29 et 30 novembre 2017.

19 mai 2016

Le chef de l’Etat l’a rappelé mardi, à l’ouverture de la conférence économique internationale de Yaoundé (une première !), l’objectif du Cameroun est d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035. C’est  « une cause nationale ».

19 mai 2016

Même si le Cameroun mise beaucoup sur les financements étrangers pour booster son économie, les nationaux sont également appelés à participer à cette mouvance.

07 novembre 2014

Le spectacle organisé à l’occasion de la célébration des 32 ans du Renouveau au palais des Congrès a été un grand moment d’hommage à un grand bâtisseur dont le règne rime avec efficience et prospérité.