« Cameroon People's 
Democratic Movement »

24/02/2018 - 03:21
L'ACTION 801
L'ACTION 801
Date Edition: 
11/10/2011
Numero Edition: 
801

Incidents de Bandjoun

La Vérité sur les faits

Un communiqué du SDF incrimine les responsables locaux du RDPC dans l’incident qui  a causé la mort d’une femme à Bandjoun dans la région de l’Ouest. Les premiers éléments de l’enquête établissent que la défunte, qui se réjouissait de la victoire de Paul Biya, a été battue à mort par un militant du SDF.

Presidential poll : Elecam satisfied

Sommaire de cette Edition de L'Action

Au lendemain de l’élection présidentielle de dimanche dernier, le président de la section RDPC Mbam et Inoubou I Est, à Kiiki, rassure que la candidature d’Esther Dang, native de l’arrondissement, sera sans effet sur la victoire promise à Paul Biya.

Malgré les efforts déjà consentis  en la matière, Paul Biya compte aller plus loin, à travers de nouvelles mesures incitatives pour les investisseurs au Cameroun.

Though the elections organising and supervisory body, Elecam, connived with the opposition Social democratic front, Sdf to outplay the Cpdm, the latter still succeeded in clinching victory here.

Dans les deux bureaux de vote de l’église évangélique chrétienne (EEC), les scrutateurs d’Elecam de l’UDC et du RDPC veillaient au respect de la loi électorale.

Le SDF s’est fendu d’un communiqué, accusant le RDPC d’avoir « assassiné » l’un de ses scrutateurs. On sait aujourd’hui qu’il n’en est rien. 

Results from the vote count on the night of the election put the Cpdm champion ahead of the other 22 contenders. In some polling stations here, Paul Biya scored a 100 percent victory.

Les Camerounais d’Edéa sont allés aux urnes dimanche 9 octobre 2011 en masse pour choisir le nouveau président de la République.

Fai Yengo Francis, gouverneur de la région du Littoral

« Fierté de voter »Je voudrais profiter de cette occasion que vous me donnez pour dire aux populations du Littoral en âge de voter, que je suis fier d’accomplir cet acte. Je n’apprends rien à personne. Nous savons tous qu’un bon citoyen doit éprouver du plaisir à choisir ses dirigeants. Ce choix doit se faire dans le calme, la discipline et en toute responsabilité.

Alors que le RDPC avait des mandataires dans tous les bureaux de vote, les autres formations politiques, ont pensé que cette disposition de la loi ne les concernait pas.  

Les habitants de la capitale économique se sont massivement rendus aux urnes dans le calme et la discipline