« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

14/12/2017 - 15:29
24 mars 2016 : Le Rdpc sur son 31

Le Rdpc présente une santé que lui envient tous ses adversaires. Sur tous les plans ; notamment Sur le plan organisationnel, populaire, financier et politique. outre la grosse organisation dont il fait montre au niveau de sa structuration, le Rdpc a pris une nouvelle dimension. Le parti de Paul Biya, depuis longtemps le plus implanté territorialement, a récemment renforcé cette option, en créant des sections jusqu’au niveau des arrondissements, afin de rapprocher davantage le sommet de la base. Dans la même foulée, des délégations permanentes ont été créées dans les dix régions. On annonce la création prochaine de structures identiques au niveau départemental. 

Sur le plan populaire, ce sont au total 17280 hommes, femmes et jeunes qui dirigent les 1080 sections Rdpc, Ofrdpc et Ojrdpc du Cameroun, et 272 autres managent les 17 sections Rdpc de l’étranger. Les chiffres sont davantage impressionnants lorsqu’on examine les sous sections, comités de base et autres cellules, ou lorsqu’on examine les sommiers politiques, désormais bien structurés, de ces différentes structures. 

Sur le plan financier, jamais la trésorerie du Rdpc ne s’est aussi bien portée, si l’on s’en tient seulement aux sommes récoltées lors de la dernière opération de renouvellement des bureaux de ses organes de base avec les préalables établis par la circulaire du président national. Jamais on n’avait écoulé autant des cartes d’adhésion ou encaissé les cotisations des membres en un si laps de temps. Bien que ce n’était pas son objectif principal, l’opération de renouvellement des bureaux des organes de base du Rdpc et de ses organisations spécialisées, a permis d’engranger des revenus conséquents, qui contribueront certainement à financer les activités qui se profilent à l’horizon, l’argent étant le nerf de toute guerre. L’une des directives du Président national étant de trouver les voies et moyens d’assurer l’autofinancement des activités du Rdpc, la recherche des sources de financement semble désormais constituer l’une des priorités du secrétaire général. Sur le plan politique, c’est une certitude, le Rdpc affiche une santé de fer. Notamment en termes de nouveaux militants enrôlés, de sympathisants convaincus à sa cause et d’anciens militants (qui commençaient à dormir sur leurs lauriers) remobilisés. 

Pourtant, la vie du Rdpc n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. En 31 ans, le Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (Rdpc) a montré diverses facettes de son évolution. De la création à la Nouvelle dynamique dans laquelle il est engagé aujourd’hui, le parti a dû faire face aux épreuves démocratiques aussi bien internes qu’externes, tout comme il a rencontré une forte adversité de la part de l’opposition. Le Rdpc a plié, mais n’a pas rompu. Il est passé par moult réformes pour devenir la mégastructure qu’il est devenu aujourd’hui. 31 ans après sa création,  le Rdpc tel qu’il apparaît aujourd’hui, est plus fort que jamais.

La Campagne Electorale

Spécial 20 Ans de L'Action

Unes du Journal L'Action

L'Action 934
L'Action 1135
L'Action 918
L'Action 1018
L'ACTION 790

Abonnement Journal L'Action

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!