« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/10/2018 - 12:23
Présidentielle 2018
Présidentielle 2018
Mfou prie pour la paix

27 septembre 2018

Une messe a été dite  le samedi 22 septembre 2018  par Mgr Richard Amougou Messi, évêque élu de l’église catholique anglicane  de Mfou. Objectif, implorer la paix avant, pendant et après les élections.

Un air de fête plane ce samedi 22 septembre à l’esplanade du sanctuaire marial Notre dame de Fatima de Tom-Zalam de Mfou. Au cœur du dispositif mis en place pour cette messe pour implorer la paix avant, pendant et après les élections au Cameroun, se trouve la grande batterie de la  chorale «  Hozana » de cette cathédrale.  Le rythme « Ekang » distillé dans la pure tradition du peuple béti par les jeunes choristes à la gloire du seigneur peut alors accueillir les nombreux fidèles venus faire le happy-end à travers cette messe qui met ainsi fin à  trois jours de jeûne, de prières, de pénitences et d’intercession pour que Dieu veille sur le Cameroun en cette période délicate marquée par des agitations de toutes sortes.

 

A 10h30 exactement, débute la messe proprement dite. Avant les rituels habituels d’une messe ordinaire, trois orateurs vont se succéder. D’abord, le chef de la cellule de communication du diocèse. Séraphin Oyié tout en souhaitant la bienvenue aux invités et autres fidèles qui ont effectué le déplacement va souligner que : « Cette activité religieuse qui dure trois jours est une réponse à l’appel du chef de l’Etat Paul Biya qui interpelle les leaders religieux à prendre leurs responsabilités dans l’éducation, la sensibilisation des fidèles sur les valeurs de paix, d’amour et de pardon, face à la situation sécuritaire qui prévaut dans notre pays.

 

Nous avons répondu promptement en organisant ce triduum pour que le Cameroun retrouve définitivement la paix ». Dans le même élan, le chef traditionnel du village Tom-Zalom et la représente des femmes du diocèse vont parler d’une même voix. Tous vont exprimer leur fierté de voir un tel évènement se tenir dans leur localité et appeler les fidèles à être des apôtres de la paix et de continuer à prier même dans leurs domiciles respectifs pour les dirigeants et qu’ils soient davantage éclairés dans leurs missions.Dans son homélie, l’évêque élu de Mfou, Mgr Richard Amougou en s’inspirant du verset 1co-12/31-13 /13 et de l’Evangile 20 :19-31 recommande aux fidèles de ne pas se détourner de la voie du christ qui est la paix, car le christ lui-même l’a dit : «  je vous laisse ma paix ». Pour proclamer cette paix dans tout le Cameroun, l’homme de Dieu a invité les fidèles à dire une prière au pied de la grotte de la vierge marie pour qu’elle intercède auprès de son fils Jésus Christ, afin que règne définitivement la paix au Cameroun. Une prière sans doute entendue par le ciel.


Articles similaires

18 octobre 2018

La petite histoire des grands rendez-vous politiques, des grandes consultations électorales a souvent produit des scenarii qui mettent en exergue des individus sans moralité, capables des pires bassesses pour assouvir leur soif du pouvoir. 

18 octobre 2018

Le Conseil constitutionnel a rejeté 17 des 19 recours introduits, au cours de deux audiences publiques contradictoires tenues les 16 et 17 octobre 2016 au siège de l’institution à Yaoundé. 

10 octobre 2018

Le président de la Sous-commission du contentieux de la grande Commission nationale de coordination de la campagne électorale du Rdpc pour le candidat Paul Biya, revient sur l’agenda de cette instance.

10 octobre 2018

Fourberie, absurdité et indécence.

08 octobre 2018

Le vote s’est déroulé dans le calme et la sérénité dans la capitale politique, où tous les citoyens inscrits ont accompli leur devoir de citoyen en toute quiétude.